Une entité très puissante : aux limites de la subjectivité

Arnaud THULY avril 10, 2019 5
Une entité très puissante : aux limites de la subjectivité

Combien d’histoires peut-on lire sur internet ou entendre de la bouche de victimes ou de « praticiens » plus ou moins expérimentés, relater leur « vécu » et traiter des entités infernales (ou angéliques, ou autres) aux pouvoirs extraordinaires auxquelles ils ont été confrontés. Laissons de côté toute la bande de pseudo praticiens qui occupent une grande partie de la sphère éso francophone et qui rêvent leur vie dans le seul but de se créer une notoriété, et intéressons nous uniquement aux personnes qui ont réellement été confrontées à des entités, qu’elles en soient des victimes ou de simples interlocuteurs.

Au cours de ces années de pratiques, j’ai rencontré un grand nombre de personnes relatant des situations de ce genre, et évidemment, beaucoup d’entre elles en étaient des victimes aux prises avec une entité. Chaque fois que ces personnes me décrivaient leur calvaire,  il était très intéressant de noter que la majeure partie d’entre elles décrivaient leur « agresseur » comme un démon extrêmement puissant, qui détruisait leur vie pour x ou y raison. Très souvent, cette impression de puissance était corroboré par le témoignage d’un voyant ou d’un médium qui refusait d’agir parce que je cite « l’entité est trop puissante ».

Et pourtant, dans les cas où j’ai accepté d’intervenir, je n’ai eu aucune difficulté à me débarrasser de la dite entité.
Est-ce parce qu’Arnaud Thuly est trop fort de la mort qui tue?
J’aimerais bien ^_^ , mais évidemment cela n’avait strictement rien à voir avec moi et mon niveau, mais bien avec le fait que la perception de la victime et la puissance réelle de l’entité qui la tourmentait n’avaient rien à voir.
Une simple larve peut devenir le pire des démons pour une personne qui se retrouve dans une situation de mal être qui lui semble inextricable.

satan-devil-x-hd-jootix-266550

L’une des principales difficultés à laquelle sont confrontées les victimes d’entités consiste bien entendu à l’identification de leur bourreau. Et force est de reconnaître qu’après toutes ces années et avoir pu voir des centaines de personnes dans une telle situation, j’ai remarqué que l’énorme majorité des victimes a toujours l’impression d’être confrontée au pire des démons de l’enfer, seul être capable de leur infliger une telle souffrance…
On pourrait être tenté de se dire que c’est l’ignorance (et la crédulité parfois) d’un public en proie à la peur et qui exagère sa situation, mais toutes ces années m’ont amené à me rendre compte que le problème se répète également vis à vis de la très grande majorité des professionnels (On en parle des canalisations à rallonge de Dieu, d’archanges, de Jésus, de Marie, de Bouddha, d’Ashtar Sheran & co? emoji-roule-yeux-1F644 emoji-roule-yeux-1F644 emoji-roule-yeux-1F644), pourtant censés être plus habitués au ressenti énergétique et qui se plaisent à voir des entités à la puissance surdimensionnée avec une régularité qui ferait passer Bernadette Soubirous pour une bergère aveugle…

Vue-statue-Bernadette-Soubirous-chapelle-sanctuaires-Lourdes-06-fevrier-2008_0_729_468

Pourquoi tant d’apparitions d’entités « surpuissantes », tant dans le côté « angélique » ou « divin » que dans le côté « démoniaque » ? Notre monde serait-il en proie à un combat interdimensionnel dans lequel anges et démons se livrent une bataille galactique au travers des pauvres humains que nous sommes ?
Huuuuuuuuum oui, peut-être, vu le monde dans lequel on vit après tout rien n’est impossible (et d’après Hollywood, c’est une évidence emoji-larmes-de-joie-whatsapp-1F602 ).
cn9a8vqaM’enfin, admettons-le, c’est quand même assez peu probable (oui oui je sais, beaucoup surfent là dessus depuis des siècles, sur les guerres des mages blancs et mages noirs, des anges et démons, des êtres de lumière et tout ce blabla. Ca fait vendre du bouquin, vendre des formations et remplir des portefeuilles emoji-roule-yeux-1F644 ).
Bref.
_

Vous le savez à force si vous suivez mon travail et les commentaires du blog, je n’aime pas beaucoup donner un avis sur des choses que je ne connais pas assez.
Donc, plutôt que de simplement m’en remettre à ce que les gens disent ou se plaisent à écrire dans des livres, j’ai toujours préféré aller voir, du moins chaque fois que c’était possible, pour constater de mes « propres yeux » (on se comprend) ce à quoi ils étaient confrontés. Et quelle ne fut pas ma déception en général. Il y a bien quelques cas vraiment intéressants, mais l’écrasante majorité des situations n’était le fruit, avouons-le, que de simples larves ou d’entités basiques et joueuses (ou manipulatrices). Rien d’extraordinaire, rien de surpuissant, rien de divin non plus.

Alors, pourquoi ? Mythomanie ? Besoin de reconnaissance ? Pathologie mentale ?
Forcément, ça arrive. Mais nul besoin de stigmatiser ou de jeter la pierre à ceux se retrouvent confrontés à une telle situation, ils sont souvent les victimes de leur propre subjectivité.

Subjectivité tout d’abord par rapport à l’impression de puissance.
9b76zz15Nous évaluons tous la « puissance » d’une entité par rapport à ce que nous-même connaissons, et dans de nombreux cas, cela revient à dire « pas grand chose ». De même que nous évaluons le niveau de douleur ressenti en le comparant au maximum de douleur que nous avons déjà vécu ou à ce que nous sommes capables de supporter, nous évaluons le niveau d’une entité soit à ce que nous avons déjà pu observer, soit à l’impact qu’elle a sur nous. Je ne suis par exemple pas étonné de voir qu’une personne qui voit sa vie être détruite ou malmenée par une entité ait l’impression qu’elle est nécessairement d’un niveau incroyable pour parvenir à un tel résultat, alors que tout praticien un peu expérimenté sait parfaitement que la puissance n’a souvent pas grand chose à voir là dedans.

Subjectivité également de l’observateur extérieur, pour la même raison.
Combien de fois ais-je pu rencontrer des personnes sujettes à la présence d’une entité me raconter que c’était un démon simplement parce qu’un voyant leur avait dit qu’il s’agissait d’un démon smiley-inexpressif-1F611. Bien sûr, là aussi on est facilement tenté de se dire que le voyant en question est simplement un charlatant… et parfois cela arrive en effet.
Mais il est courant qu’il soit vraiment de bonne foi… mais simplement trèèèèès mal avisé. Comme pour le particulier confronté à ce qu’il découvre, il est courant que le voyant décrive ce qu’il observe de « dangereux » comme étant « démoniaque », simplement parce qu’il n’est pas au fait de tout ça et que, posant ses propres croyances sur ce qu’il observe, simplifie l’observation pour être compréhensible du consultant.

Manipulation enfin de l’entité elle-même.
pantin-mainJe ne le répèterai jamais assez, l’astral est un plan d’illusions, sorte de soupe énergétique manipulable à foison dans laquelle une grenouille peut se faire passer pour un bœuf pour peu qu’elle sache comment en donner l’illusion (et évidemment, ce n’est pas bien compliqué…). Gardons ainsi en mémoire que ce que nous « voyons » et ce que nous « ressentons » est facile à manipuler, et pour l’énorme majorité des praticiens trop attachés à leurs ressentis, très complexe à déceler. Souvenons-nous de cet adage : nul n’est plus aveugle que celui qui ne veut pas voir.
Oserais-je dire que selon toute vraisemblance et en me basant sur tous les gens que j’ai pu rencontrer au fil des années, 99% des canalisations de soit disant Jésus, Marie, Archange, Dieu, Bouddha, Mickaël Jackson ou autre « incroyable » entité ne sont en réalité le fait que de simples esprits qui se plaisent à donner encore du sens à leur… heu… vie ? Mort? Entre-deux? A vous de choisir.
Ha ben oui, je l’ai dis.

Voilà donc pourquoi il est extrêmement important de prendre du recul sur nos ressentis et sur nos perceptions dès lors que nous sommes confrontés à une entité quelle qu’elle soit. Ce que nous ressentons et percevons est si facilement altéré que nous en devenons des victimes faciles à manipuler, ce qui en soit ne serait pas forcément dramatique si les implications ne pouvaient pas être aussi graves. Argent dépensé pour rien, énergie vitale perdue pour rien, problèmes de santés qui pourraient être évités, égos surdimensionnés, fanatisme et j’en passe et des meilleurs.

Il existe bien entendu des cas où des entités très puissantes sont présentes, mais cette situation reste rarissime en proportion, et surtout : cela n’arrive jamais pour rien. Ce n’est pas parce que votre mère a fait des bêtises avec la magie étant plus jeune, que vous avez fait du spiritisme, que votre belle mère ne vous aime pas, que votre ex a fait un rituel pour vous faire revenir etc. qu’un démon des 7 enfers va venir vous pourrir la vie. De même, ce n’est pas parce que vous êtes médium ou canal qu’un archange va venir vous parler pour vous donner des messages sur l’avenir de l’humanité.

De la même manière qu’il ne faut pas croire sur parole un voyant/médium/formateur/pro qui vous dit que vous êtes exceptionnel et avez un don pour mieux vous vendre un service derrière (le plus souvent à votre insu), il ne faut pas croire sur parole un voyant/médium/formateur/pro qui vous raconte être en contact avec une entité de renom, ou qui prétend que l’entité que vous avez sur le dos est un démon surpuissant (qui sert soit de prétexte à vous faire partir si elle ne propose pas de service de dégagement, soit au contraire à vous faire payer un max pour un dégagement au prétexte que « c’est super dangereux et compliqué ma bonne dame! ».

N’oubliez pas de garder un esprit critique et de douter intelligemment de ce que l’on vous dit et de ce que vous vivez.
Il s’agit là du meilleur moyen pour vous éviter de tomber dans des pièges inutiles et pour avancer plus sereinement dans votre pratique, mais aussi dans votre vie.

5 commentaires »

  1. Manu Mercredi 10 avril 2019 à 21 h 34 min - Reply

    Merci pour ce nouvel article !
    J’adore ton style d’écriture et je ne me lasse pas de lire et relire tes ouvrages qui me sont très utiles (notamment sur le vampirisme).
    Au plaisir de te lire ! ^^

  2. Tomy Mercredi 10 avril 2019 à 23 h 10 min - Reply

    Comment déceler les charlatans des personnes sincères quand soit-même on n’a pas la double vue ? Je pense avoir des soucis énergétiques, et on m’a déjà dit que j’avais un egregor malfaisant autour de moi et je pense avoir déjà rencontré une entité, enfant. Parmi les praticiens peu recommandables, vous pensez à qui ?

  3. Lumpinee Jeudi 11 avril 2019 à 9 h 38 min - Reply

    Oui, ca fait plaisir de te relire.

    Tu donnes un excellent conseil: le bon sens.
    Trop peu de gens l’utilisent.

    Et oui, malheureusement beaucoup de voyants/médiums ne sont pas compétents.

  4. Kayla Dimanche 14 avril 2019 à 1 h 38 min - Reply

    Bonjour !

    Moi ça me rassure beaucoup de savoir que les « grandes » entités ne se déplaceront pas pour inonder de lumière ma petite personne ^^
    J’aime bien commencer petit et passer inaperçue. J’aime l’idée qu’il ne faut pas exagérer l’importance d’une larve anonyme…
    Ca me permet de me dire que je fais mon apprentissage dans mon petit coin, avec de petites entités simples (et indulgentes je l’espère).
    Je n’aurais pas aimé être confrontée à des machines de guerre tout de suite…
    Merci Arnaud. Là je lis la voix du mage et j’en suis gentiment à apprendre à respirer après avoir appris à bien manger etc… Bien sûr j’ai envie d’en faire plus, mais je ne suis pas pressée.

  5. François Samedi 27 avril 2019 à 20 h 00 min - Reply

    Merci d’apporter un peut de recul au regard des perceptions

Leave A Response »