Bibliothèque : Science et Champ Akashique T1

Arnaud THULY mai 18, 2013 0
Bibliothèque : Science et Champ Akashique T1
  • Lecture
  • Contenu
  • Prix
  • Disponibilité

Après mon coup de gueule contre un ouvrage officiellement scientifique, mais réellement « scientiste », je trouvais dommage de ne laisser cette partie de la bibliothèque qu’avec l’article sur « Devenez Sorcier, Devenez Savant ». Comme je le disais dans ce dernier, ce n’est pas parce que quelques scientifiques renommés sont tombés du côté obscur de la science (comprenez dans le rejet systématique de tout ce qui pourrait aller à l’encontre de leurs convictions) que tous sont pour autant dans la même logique et dans la même démarche. Avant d’aborder des ouvrages scientifiques très intéressants mais potentiellement bien plus complexes, j’avais envie de revenir sur un ouvrage que j’apprécie, à mi chemin entre la philosophie et la science.

Nous allons donc explorer aujourd’hui un autre ouvrage « scientifique » dénommé Science et Champ Akashique T1, de Ervin Laszlo, paru en 2005 aux éditions Ariane.

J’ai acquis cet ouvrage en 2010 il me semble. J’en avais eu de bons échos et je voulais me faire ma propre opinion. Il faut bien avouer que j’avais un peu peur, les éditions Ariane étant le plus souvent loin d’être un gage de qualité. On y trouve principalement des ouvrages très new-age (dans le plus mauvais sens du terme) pour parler des anges nian nian, de l’ascension humaine vers la 38000ème dimension, d’ashtar sheran, des maîtres ascensionnés, des 7 rayons etc.
Mais force est de constater qu’ils semblent avoir à côté de ces livres un peu perchés (voir carrément malhonnêtes), toute une collection plus « scientifique » d’apparemment meilleure qualité. Je suis actuellement en train de lire « Le champ de cohérence universel » de Lynne Mc Taggart. On verra si c’est dans la même lignée.

Avant d’aborder le descriptif du livre et de son sommaire, j’aimerais prendre quelques instants pour parler de l’auteur, Ervin Laszlo, afin de bien comprendre que cet ouvrage est loin d’avoir été écrit par un illustre inconnu ou par un simple fan d’ésotérisme un peu dérangé.

L’Auteur :

Ervin Laszlo (qui possède sa page sur wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Ervin_L%C3%A1szl%C3%B3), né en 1932, est détenteur d’un doctorat d’Etat, le plus grand diplôme décerné par la Sorbonne. Il est également le récipiendaire de quatre doctorats honorifiques et de nombreux prix et distinctions, y compris le 2001 Goi Award (équivalent japonais du Prix de la paix). En 2004, sa candidature fut soumise au prix Nobel de la paix ainsi qu’au prix Templeton. Autrefois professeur de philosophie, de théorie systémique et responsable d’étude sur le futur aux Etats-Unis, en Europe et en Extrême-Orient, Ervin Laszlo est le fondateur et président du groupe d’experts international appelé Club de Budapest, ainsi que du Groupe de recherche sur Résolution générale. Il est aujourd’hui reconnu mondialement pour ses travaux et ses théories tant sur l’évolution du monde et humaine que sur celle de l’univers, bien que certaines théories soient controversées.

4ème de couverture:

Les mystiques et les sages savent depuis longtemps qu’il existe un champ cosmique reliant tout à tout au plus profond de la réalité, un champ qui conserve et transmet l’information. Ce champ est connu sous le nom de  » champ akashique « . De récentes découvertes en physique quantique indiquent que celui-ci est réel et qu’il a son équivalent dans le champ du point zéro qui sous-tend l’espace comme tel. Ce champ consiste en une mer subtile d’énergies fluctuantes à partir desquelles tout émerge : atomes, galaxies, étoiles, planètes, êtres vivants, et même la conscience. Ce champ du point zéro, ou champ A, est la mémoire constante et éternelle de l’univers. Il détient les données de tout ce qui s’est jamais produit sur la Terre et dans le cosmos, et met celles-ci en corrélation avec tout ce qui doit arriver.

Dans ce livre, le philosophe et scientifique Ervin Laszlo nous transmet l’essence de ce champ d’information dans un langage clair et accessible à tous. Grâce au monde de la science, il vient confirmer nos plus profondes intuitions en ce qui a trait à la grande harmonie unifiée de l’univers, et ce, par la théorie du tout. Comme le philosophe William James le dit,  » nous sommes telles des îles dans la mer dissociées à la surface, mais reliées par le fond « , et c’est ce que nous découvrons ici.

Sommaire :

Introduction

PREMIÈRE PARTIE: LA QUÊTE D’UNE THÉORIE DU TOUT

Chapitre 1 : Une vision significative du monde pour notre époque
Chapitre 2 : Énigmes et fables: le nouveau changement de paradigme en science
Chapitre 3 : Petit catalogue des énigmes contemporaines
1. Les énigmes de la cosmologie
2. Les énigmes de la physique quantique
3. Les énigmes de la biologie
4. Les énigmes de la recherche sur la conscience
Chapitre 4 : A la recherche de la mémoire de l’univers
1. Sur la piste du champ d’information
2. Comment le vide quantique génère, conserve et transmet l’information
Chapitre 5 : Entrée en scène du champ akashique
Pourquoi le champ A? Reconstruction de la preuve
1. Cosmologie
2. Physique quantique
3. Biologie
4. Recherche sur la conscience
Chapitre 6 : L’effet du champ A

DEUXIÈME PARTIE : EXPLORATION DE L’UNIVERS IN-FORME

Chapitre 7 : Origine et destinée de la vie et de l’univers
Origine et finalité de tout
La vie sur terre et dans l’univers
Le futur de la vie dans le cosmos
Chapitre 8 : Conscience Humaine : conscience cosmique
Les origines de la conscience
La conscience, une information à « bande large »
La prochaine évolution de la conscience humaine
Conscience cosmique
Immortalité et réincarnation
Chapitre 9 : Le côté poétique de la vision cosmique

RÉTROSPECTIVE AUTOBIOGRAPHIQUE

Quarante ans en quête de la théorie intégrale du tout
Périple de l’auteur refleté par les commentaires de certains des plus grands penseurs et scientifiques de notre époque

Bibliographie

Mon avis :

« Durant les périodes de révolution scientifique, c’est-à-dire quand un paradigme établi est de plus en plus sur la sellette, les fables des chercheurs avant-gardistes acquièrent une importance particulière. Certaines restent des fabulations, d’autres abritent les graines d’une avancée scientifique importante. Au début, personne ne sait avec certitude laquelle des graines va croître et donner des fruits. Dans un état de chaos créatif, le champ fermente. C’est ce qui se passe en ce moment dans une remarquable variété de disciplines scientifiques. Un nombre croissant de phénomènes anormaux voient le jour en cosmologie physique, en physique quantique, en biologie quantique et évolutive, et dans le nouveau domaine de recherche sur le champ de conscience. Ces phénomènes suscitent de plus en plus d’incertitudes et amènent les scientifiques ouverts d’esprit à chercher au-delà des théories établies« 
Ce petit passage extrait du livre est à mon sens assez représentatif de la logique générale du bouquin. On est face à une théorie du tout qui prend racine à la fois dans la science moderne et dans le paradigme ésotérique, en essayant d’établir un pont entre les deux sur différents sujets, et qui, avouons-le, réussit plutôt bien cet exercice.

Tout n’est cependant pas à prendre pour argent comptant. J’ai trouvé plusieurs passages assez orientés, et les chapitres en fin d’ouvrage sont un peu capillotractés à mon goût. On a un peu l’impression de lire du Annie Besant sur certains passages (société théosophique pour ceux qui auraient oublié ^_^), mais cela n’enlève rien à l’intérêt général de ce livre.

Je l’ai vraiment bien apprécié, sa lecture est simple et son contenu enrichissant et avant-gardiste. Il serait cependant dangereux d’établir cette théorie en tant que vérité scientifique par quelques raccourcis trompeurs, même si elle rejoint en de nombreux points nos convictions en tant qu’ésotéristes, car malgré toutes les questions qu’elle peut soulever, il n’en reste pas moins qu’elle ne reste pour l’heure qu’au rang de théorie parmi tant d’autres. Peut-être l’avenir lui donnera-t-elle raison, peut-être pas.

Quoi qu’il en soit, je ne peux que conseiller la lecture de cet ouvrage qui ne peut qu’inviter à la réflexion!

Leave A Response »