Des possibilités d’action physique des entités

Arnaud THULY novembre 6, 2013 43
Des possibilités d’action physique des entités

PRECISION AVANT DE COMMENCER: Le but de cet article n’est pas de vous faire peur ou de vous inciter à ne plus pratiquer. Au contraire! L’objectif est simplement de remettre les choses en perspective pour vous inciter à ne pas pratiquer aveuglément sans avoir conscience des risques et donc sans prendre la peine de vous préparer correctement. En gardant l’esprit lucide et clair sur tout cela, on peut chercher à s’en prémunir, et donc éviter 99% des ennuis, y compris ceux que vous auriez pu avoir autrement. La connaissance est souvent la clé permettant d’éviter bien des désagréments.
AUTRE PRECISION: Cet article a simplement vocation à faire prendre conscience des capacités d’action potentielle des entités, pas à sous entendre que toutes les entités sont dangereuses. Ce n’est clairement pas le cas. Par contre, gardez toujours en mémoire que l’entité que vous avez face à vous, qu’elle soit gentille ou pas, a la possibilités d’agir physiquement. Cela aide à rester vigilent, juste au cas où.

Concours de circonstances amusant (ou pas), j’ai eu l’occasion de faire une traque très intéressante il y a 10 jours et de lire la semaine passée, sur le débat sur l’existence ou non des entités ( ici ), un commentaire très révélateur qui disait en gros « que peut faire une entité? Rien ». Je me suis donc dit que c’était peut-être l’occasion d’aborder ce thème méconnu et que beaucoup s’imaginent comme du grand n’importe quoi tant qu’ils n’y sont pas confronté : celui de l’action possible des entités.
L’idée selon laquelle une entité ne peut rien faire physiquement est courante chez beaucoup de gens dont les pratiques restent souvent très classiques et ne se confrontent ainsi que très peu (voire jamais) avec une entité suffisamment forte pour leur faire changer d’avis (dans un sens c’est tant mieux pour eux!). Ce genre d’avis est typiquement responsable de l’abandon progressif par la jeune génération des cercles de protection ou de toute maîtrise des techniques et outils de protection, qui perdent peu à peu leur intérêt primaire pour devenir de vulgaires « jouets » à l’utilité plus que restreinte. C’est le cas par exemple de l’athamé (dague), voire même de l’épée encore que cette dernière conserve partiellement sa fonction d’origine dans les diverses définitions et pratiques qui y sont associées. A bien y regarder, la plupart des praticiens qui possèdent aujourd’hui ces deux outils vont simplement les déposer sur leur autel comme des éléments qui doivent y être….. parce que c’est écrit dans le livre qu’ils lisent.

Et ainsi, on ne vient plus s’étonner de recevoir des mails ou de voir des gens en boutique qui viennent nous raconter des expériences foireuses qui ont très mal tourné: évanouissements voire comas plus ou moins longs, blessures plus ou moins graves, cas de possession et toutes autre sortes de joyeusetés qu’il serait pourtant possible d’éviter pour peu que l’on arrête de s’imaginer que la pratique magique est a été inventée par les bisounours.

Il est d’ailleurs amusant de voir que bien souvent, les gens ont peur du spiritisme car ils imaginent tout à fait qu’une séance puisse dégénérer et mal finir, car les problèmes sont alors souvent mis en avant, au contraire des pratiques magiques qui sont pourtant soumises aux mêmes risques mais sur lesquels les praticiens s’épanchent peu.

Je vous propose donc aujourd’hui un petit article sur les aptitudes de certaines entités et quelques logiques à éviter.

I) Ne pas confondre l’entité et son énergie.

L’une des principales raisons des méprises qui circulent sur le web tient à l’erreur commise par beaucoup de croire que s’ils ressentent l’énergie de l’entité qu’ils ont évoqué, alors c’est qu’elle est bien présente. Non.
J’ai souvenir il l’année passée d’avoir participé à un rituel de groupe pour un sabbat où les praticiens se sont fait un petit délire en étant persuadé que les entités étaient présentes… alors qu’il n’y avait personne. Par contre, l’énergie de l’entité était bien présente, d’où cette méprise pour des praticiens peu habitués à travailler avec des entités.

Alors, quelle différence y a t’il et qu’est-ce que cela implique?

La principale différence tient au fait que l’entité n’est tout simplement pas là, même si on peut avoir l’impression de sentir sa présence. Quand on évoque une entité, il a arrive trèèèèèès couramment que celle-ci ne se « déplace » pas, mais que l’évocation se rattache à elle quand même et ramène une partie de l’énergie de l’entité (c’est bien sûr une image pour bien comprendre le phénomène). Cette énergie sert alors de lien entre l’entité et le praticien, permettant d’obtenir malgré tout ce contact souhaité par le rite et potentiellement d’engendrer la réussite de celui-ci. Il arrive fréquemment que ce contact engendre aussi des images, des sensations ou des flashs qui tendent encore à accentuer l’impression que l’entité est présente, mais encore une fois, l’un n’implique pas nécessairement l’autre (si vous tentez d’ailleurs de sentir sa signature énergétique (dont nous avons parlé ICI), vous vous rendez alors immédiatement compte de la supercherie).

Il est intéressant de préciser que certaines entité ne se déplacent JAMAIS « en personne », simplement parce que leur simple présence suffirait probablement à faire cramer l’évocateur sur place. J’ai souvenir par exemple il y a 6 ou 7 ans d’avoir tenté de traquer l’égrégore du Dieu Chrétien pour voir un peu à quoi il ressemblait. A la place de sa présence, j’ai juste eu droit à un fragment de son énergie, et cela a suffit pour que j’ai eu l’impression de mettre les doigts dans la prise (en version Haute Tension et pas en 220V)! Face à de telles entités, l’humain un peu trop sûr de lui est aisément remis à sa place ^_^

Il est évident que dans de tels cas, « l’entité » (qui n’est donc pas présente) ne fait rien et ne saurait agir directement sur le praticien.

Il arrive bien entendu que des entités se déplacent. Certains rituels d’évocations très contraignants (pour le praticien comme pour l’entité) ont par exemple d’excellent résultats, tout comme certaines des techniques de traque qui forcent un peu les choses. Mais l’énorme majorité des rituels qui font appel à des entités spécifiques ne les voient pas venir en personne et se contentent de créer un lien énergétique avec l’entité, comme on le ferait avec un téléphone en gros (si tant est que ce soit bien elles qui répondent, mais c’est encore un autre sujet ^_^)

II) Les capacités d’action

Vous l’avez compris, il n’y a aucun risque lorsque l’on est confronté simplement à l’énergie de l’entité. Enfin, pas aucun. Comme indiqué précédemment, certains auront des sensations ou des flashs par la simple présence de cette énergie, et certaines de ces sensations peuvent, selon l’entité, être profondément désagréables, ce qui peut dans certains cas avoir des répercussions sur le praticien. Mais j’ai envie de dire qu’on est là plus dans un problème dû au praticien qu’à l’entité.

Mais lorsque l’on parle des capacités d’action d’une entité, il est bien question des fois où elle se déplace et où c’est bien face à elle qu’on se retrouve et non face à une parcelle d’elle-même. Dans de tels cas, la situation est un peu différente.

On peut en gros classer en 3 catégories les entités et leurs capacités d’action:

A) les entités de bas niveau : ce sont les créatures les plus communes. On y retrouve la plupart des vampires énergétiques et des créations simples issues de phénomènes inconscients de la population. Ces entités n’ont aucune action directe sur le plan physique. Elles peuvent agir néanmoins au niveau énergétique, en vous pompant et en vous fatiguant (je vous invite à la lecture de cet article pour voir les conséquences possibles de ce genre de cas). En gros, rien de bien méchant du moment qu’on se rende compte de la situation.
Exemple d’entité: larves, incubes, succubes etc. (certains auteurs classent les gardiens personnels dans cette catégorie. Pour ma part je les mettrais plutôt dans la catégorie B quand ils sont bien fait, mais cela reste possible de les classer aussi à ce niveau suivant leur efficacité)

B) Les entités de niveau moyen : Ici nous avons la plupart des entités issues des croyances populaires et une partie des esprits (ceux ayant évolué tout restant ancré au plan physique, les autres restant dans la catégorie A (voir l’article sur le spiritisme) ). N’ayant pas vocation à jouer les vampires basiques, ce sont des entités souvent plus évoluées intellectuellement et énergétiquement. Leur action est assez variable, mais il n’est pas rare de voir une entité de ce groupe jouer avec les personnes qui les évoquent pour emmagasiner d’avantage d’énergie venant du « plan physique » et acquérir une véritable possibilité d’action directement sur celui-ci. L’exemple typique représente les séances de spiritisme qui dégénèrent et dont nous avons déjà parlé dans un autre article. Meubles qui bougent, coups dans les murs, griffures sur les participants. C’est typiquement ce genre d’action que l’on constate avec des entités de ce niveau. Il est très rare que cela puisse aller plus loin, car même si l’action reste d’ordre physique, l’entité conserve une forte part énergétique et a du mal à trouver un point de stabilité entre les deux lui permettant d’agir correctement sur le plan physique sans continuer à être soumise aux plans subtils. En clair, une bulle efficace créée sur le plan astral suffit à se tenir éloigné de la plupart des attaques physiques de ce genre d’entité. Mais comme évidemment les gens ne le savent pas, généralement ce n’est pas beau à voir.
Exemple d’entités: anciens dieux païens, « anges » basiques, « démons » basiques, etc.

C) Les entités de haut niveau : Il s’agit soit d’entités de niveau B qui ont évolué au fil du temps, le plus souvent par elles-mêmes en se nourrissant soit sur d’autres entités, soit sur des gens, soit sur des cultes déjà établis. Il arrive aussi qu’il s’agisse d’égrégores qui rassemblent un très grand nombre de croyants ou de créations spécifiques qui se sont départies (ou non) de leurs créateurs. De telles entités sont généralement hors de portée de la plupart des praticiens dont elles se soucient peu mais sont aussi les plus dangereuses dans les très rares cas où l’on y est confronté. C’est l’une des entités de ce groupe qui, il y a à peu près 5 ans de cela, m’a envoyé à l’hôpital aux portes de la mort et m’a fait raccrocher ma pratique de traque.
De telles entités sont rares dans les pratiques, fort heureusement, mais il y a tous les ans des accidents. Ces entités, bien que peu nombreuses (enfin, tout est relatif…) sont celles qui génèrent le plus de problèmes dans les pratiques magiques, car contrairement à l’idée qui est parfois véhiculée dans certains ouvrage new age : la puissance n’est pas liée à la « bonté » ou à « l’amour ». Beaucoup d’entités sont simplement de gros prédateurs en puissance, qui se plaisent à jouer au chat et à la souris avec leurs « victimes » (parfois consentantes). Le danger principal de ce genre de bestiole vient du fait qu’elles manient à merveille l’équilibre entre plan physique et plans subtiles, elles sont donc capables de basculer en une fraction de seconde de l’un à l’autre, et de masquer tant leur présence que leur importance. On peut ainsi être persuadé d’avoir face à soi une entité de niveau B voire même de niveau A et se retrouver confronté à la dernière seconde à quelque chose de gigantesque, donnant l’impression d’être happé par une puissance colossale englobant tout l’espace. Réagir correctement dans de tels cas demande une excellente préparation (ce qui arrive rarement à moins d’être allé les chercher spécifiquement et donc de s’attendre potentiellement à tomber sur un gros poisson). C’est aussi pour de telles raisons que j’ai autant insisté dans « La Voie du Mage » sur l’importance d’acquérir des réflexes mentaux très rapides, permettant de réagir au quart de tour au cas où une situation dégénère. C’est pour cette même raison que j’insiste en permanence sur l’importance de se renforcer, tant physiquement qu’énergétiquement et psychiquement (cela éclaire peut-être un peu mieux les raisons de certains exercices, dont, avec le temps et les articles, vous commencez peut-être à mieux voir l’intérêt ^_^)

Pour terminer ce petit article, une image valant mieux que 1000 mots, je vous montre une petite photo prise une dizaine de minutes après une traque réalisée la semaine dernière (très précisément le 24 octobre à 22h04) pour aider l’amie d’une amie dont la famille est poursuivie depuis plusieurs générations par une bestiole que je classe dans les niveaux B. Mon propre niveau n’étant hélas plus celui d’antan, j’ai fini couvert de blessures sur tout le corps (en fait, à 6 endroits: 1 sur le ventre (celle en photo), 2 dans le dos, 1 dans le cou, 1 sur le torse et une sur l’épaule) devant les regards interloqués de julia et d’une amie présente à la maison qui ont été un peu choquées de me voir saigner de partout en redescendant de l’occultum ^_^. Après avoir tout bien nettoyé, j’ai fait plusieurs photos, mais je vous présente uniquement la moins dénudée, c’est donc la seule que vous verrez, bande de petit(e)s coquin(e)s ;-)

Naaan, les entités ca ne fait rien….

Ce raté assez courant en traque est dû à l’absence de protection (et à mon niveau devenu assez mauvais depuis la greffe :-( ), obligatoire pour éviter la fuite trop rapide de l’entité. Donc soyez prudents et ne négligez pas de vous protéger (ca fait un peu pub contre le VIH là non? ^_^ ).

ps: Certains s’imagineront peut-être un fake, idée plus « acceptable » mentalement que l’idée qu’une entité puisse provoquer de tels dégâts, mais ce n’en est pourtant pas un. Je ne pensais pas écrire cet article au moment de prendre la photo, mais le concours de circonstances évoqué au début de l’article était trop tentant ^_^

ps bis: ce qu’il faut voir sur la photo ce sont uniquement les blessures sanglantes (marques rouges), les autres marques plus claires sont les cicatrices de la greffe et pas des choses provoquées par des entités, je vous rassure ^_^

ps bis bis : J’ai oublié une précision. Cela fait 13 jours aujourd’hui je crois que j’ai été blessé, et les marques n’ont pas disparues, là où, je pense, quelques jours à peine auraient suffit pour une blessure normale. Cela est dû principalement à ce dont je parlais plus haut, à savoir que l’entité étant entre plan « physique » et plan « astral », les dégâts se font des deux côtés. N’ayant pas résorbé (par fainéantise je l’avoue) la blessure énergétique en amont, la blessure physique est alors beaucoup plus longue à résorber. D’où l’importance potentiellement de faire un soin énergétique après un souci de ce genre.

43 commentaires »

  1. Aldénor Mercredi 6 novembre 2013 à 20 h 22 min - Reply

    Très bon article, qu’il faut bien diffuser.

    J’ai pu connaître une entité que j’ai vu « grandir » du stade A au stade B et qui a commencé à devenir de plus en plus envahissante.

    A la base c’est une « création » involontaire due à de mauvaises énergies, puis j’ai eu le malheur pendant mon adolescence de la « personnifier » un peu trop et ça n’a pas loupé.

    Au début elle agissait surtout sur le plan mental, maintenant elle peut se manifester plus facilement sur le plan astral et physique. Et maintenant que je l’ai « virée » elle erre et est maintenant aperçue par certaines de mes connaissances, sur le plan physique (passage furtif, actions sur les émotions, etc.).

    Comme quoi !

    Autrement, je pense qu’on a aussi la « chance » de ne pas forcément avoir assez de maîtrise énergétique pour être confronté à de grosses entités. Je pense que ça a du sauver quand même pas mal de monde. Par exemple ceux qui « jouent » pour se faire peur à appeler une entité importante. C’est finalement une « sécurité »…qui n’empêche pas d’avoir un tas d’emmerdes avec des entités plus petites.

    Enfin, c’est comment je vois la chose :) Je n’ai pas ton expérience. En tout cas la photo est très impressionnante et ne prête pas à sourire.

  2. Zoziau Jeudi 7 novembre 2013 à 13 h 39 min - Reply

    Pour la première fois depuis quelques années, j’ai procédé il y a trois semaines à un petit rituel. Rien de bien méchant, c’était pour consacrer deux trois trucs, et fêter la pleine lune, ainsi qu’un ogham et la plante/l’animal qui y sont liés selon la tradition en question. Un truc d’apprentissage, quoi !

    Mais j’ai procédé à contre-coeur. Toute la journée je me suis préparée, et le soir, au moment venu, ça me rebutait carrément, je ne le sentais pas. Mais je l’ai fait quand même. Et tout a merdouillé, le briquet qui ne fonctionnait plus, le charbon mouillé et pas de second, l’énergie retombée comme un soufflé rapidement…

    La seule chose que j’aie ressentie (je ne ressens pas grand chose en général, suis assez myope dans le genre), ce fut une « présence » là où était supposé se « tenir » le gardien cardinal du nord, présence qui semblait ne pas vouloir s’en aller lorsque j’ai remercié tout mon petit monde. J’ai dû insister lourdement, et je ne suis même pas sûre que tout se soit bien nettoyé… comme j’ai dit, je suis bigleuse et je n’ai pas appris à « voir »…

    Toujours est-il que je suis partie trois jours le lendemain, et à mon retour, je suis tombée malade. Lourdement. Et ça n’est pas fini, malgré les antibios, l’échinacée, le camphre et tout. J’ai énormément de mal à me remettre, et je suis vite épuisée. Je n’ai pas connu cela depuis 16 ans (pneumopathie à l’époque).

    Alors ça peut être ça ? Mais ça pourrait aussi être des bactéries ramenées par ma fille quand elle est venue nous voir (mais ça n’a pas l’air tellement contagieux en fait). Ou ce crétin sectaire fanatique avec qui je me suis frittée sur FB, et qui m’a souhaité tout le malheur du monde. Ou l’automne.

    Vu l’état de ma maison (pas de ménage pendant deux semaines, lave-vaisselle en panne, évier bouché, chienne qui s’occupe de ses nouveaux-nés en plein salon, aide conjugale inexistante), je ne sais pas si une purification aurait le moindre sens…
    (juré-promis, je ne fais pas une dépression !)

    • Zoziau Jeudi 16 juillet 2015 à 20 h 17 min - Reply

      Un an et demi après… j’ai accumulé : une hernie discale aux cervicales avec un épanchement à l’épaule, qui m’ont imposée des kilos (oui, des kilos !) de paracétamol et d’anti-inflammatoires, et une thyroïdite de hashimoto accompagnée d’une énorme fatigue et d’une conséquente prise de poids… A croire que je ne me suis jamais tout à fait remise de ce fameux rituel de Pleine Lune !

      Quid l’oeuf ou de la poule est venu le premier ? Je ne le saurai jamais

  3. Amalice Dimanche 10 novembre 2013 à 2 h 06 min - Reply

    Envie d’enfoncer des portes ouvertes ce soir mais…
    comment savoir si tout cela n’est pas projection et/ou oeuvre de l’esprit. La pensée crée, dit-on. Oui, mais jusqu’à quel point?

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Dimanche 10 novembre 2013 à 9 h 16 min - Reply

      Il serait tout à fait envisageable de penser que de telles blessures puissent être la simple projection de la pensée car la pensée peut créer effectivement beaucoup de choses, mais pour créer, encore faut-il qu’elle soit mobilisée dans ce sens. Une partie des personnes recevant les mêmes stigmates que le christ le doivent à l’action de la pensée par exemple.
      Seul le praticien, qui peut raconter ce qu’il vit, peut attester ou non de l’origine de telles blessures. Ici, il s’est passé d’autres choses pendant la séance qui ne laissent planer aucun doute sur l’origine des blessures :-)
      Mais oui, dans l’absolu cela pourrait être des projections mentales :)

  4. Kaël Mardi 12 novembre 2013 à 16 h 28 min - Reply

    Impressionnant ! Vraiment impressionnant ! Je savais les entités capable de faire certaine choses mais, là……Merci pour cet article ainsi que tous les autres !!!

  5. Witto Mercredi 13 novembre 2013 à 12 h 13 min - Reply

    Bonjour, une petite question : qu’appelles-tu « une traque » ?
    Cdt,
    Witto

  6. Witto Mercredi 13 novembre 2013 à 12 h 15 min - Reply

    Désolé, je vien à l’instant de voir que tu avais écris un article sur le sujet…

  7. Vanes Mercredi 4 décembre 2013 à 11 h 02 min - Reply

    salut,
    excellent article, les gens sous estime vraiment trop cette capacité d’action et l’importance d’une réelle protection.
    Mais surtout l’importance d’une bonne appréhension/compréhension globale préalable de « ce monde » avant de ce lancer dans quoique ce soit.

  8. V Lundi 6 janvier 2014 à 11 h 55 min - Reply

    Bonjour
    Je trouve votre site et votre expérience très intéressante ….
    Je suis régulièrement polluée par des entités (et j ai deja depense des fortunes poyr me faire degager) et suis plus qu intéressée par des méthodes de protection … Sont elles dans le livre la voie du mage ?

    En attendant votre réponse , belle journée
    V

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Lundi 6 janvier 2014 à 13 h 07 min - Reply

      Bonjour,
      Non elles ne sont pas indiquées directement dans le livre de la voie du mage qui se consacre d’avantage à la maîtrise des facultés énergétiques qu’à de la pratique magique pure à proprement parler. Nous pouvons néanmoins en parler par mail si vous le souhaitez, si je peux vous aider je le ferai avec plaisir.

  9. V Mardi 7 janvier 2014 à 14 h 24 min - Reply

    Ok par mail …. :-)

  10. V Mardi 7 janvier 2014 à 14 h 28 min - Reply

    Merci :-)

  11. V Vendredi 10 janvier 2014 à 13 h 44 min - Reply

    Et vous me contactez sur mon adresse , ou vous vous me donnez la votre ?

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Vendredi 10 janvier 2014 à 18 h 43 min - Reply

      vous pouvez trouver mon adresse directement sur la partie contact du site :-)

  12. Nour Jeudi 27 février 2014 à 11 h 30 min - Reply

    Est ce que vous pensez qu’une grande partie du mouvement New Age en particulier les séances de canalisation en public : avec des maîtres ascensionnés, maîtres de divers planétes constellation, anges (avec contribution des participants trés importantes suivi de voyages pour l’activation de portail en Egypte, Ile de Paque….)serait en fait des entités pas évoluées du tout,
    Merci je viens de découvrir votre site.
    Nour

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Mardi 1 avril 2014 à 14 h 45 min - Reply

      Bonjour,
      Oui, une bonne partie sont même de simples formes pensées créées par ceux-là même qui veulent à tout prix canaliser quelque chose.
      Au final beaucoup d’entités profitent de la manne que représentent tous ces gens qui par quête de spiritualité, sont prêts à tout croire de ce qui peut leur être dit et même à laisser de la place en eux pour recevoir une entité « supérieure ». C’est comme de mettre un animal blessé dans une piscine avec des requins. A trop croire que « les entités sont des bizounours là pour aider l’humain » on fini par en oublier leur véritable nature.
      Vincent lauvergne a fait une vidéo très intéressante à ce sujet sur youtube.

  13. N. Kitade Jeudi 24 avril 2014 à 13 h 15 min - Reply

    Bonjour,

    Je suis allée voir un médium qui m’a analysé et a vu que j’avais une barre horizontale dans le bas du dos au niveau des reins, une épée dans la cuisse et 3 entités dans le dos.
    Je souhaiterais savoir ce que signifie l’épée et la barre ? D’où proviennent-ils ? Comment sont-ils apparus ? Pourquoi ?
    Merci infiniment, ça m’aiderait énormément !

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Jeudi 15 mai 2014 à 16 h 00 min - Reply

      Bonjour,
      Pour ainsi dire, cela ne veut pas dire grand chose. Il est très difficile d’interpréter les « avis » d’autres personnes car les « images » et les formes vues par votre médium dépendent directement de sa propre culture ésotérique et de ses croyances. Il ne s’agit que d’une projection d’image apposée à une charge, mais ce n’est pas significatif de la nature de la charge elle-même, même s’il y a fort à parier que l’image de l’épée ne représente rien de bon, et que la barre représente une forme de blocage. Difficile donc de vous répondre tant sur leur nature que sur leur origine.
      Le mieux reste de demander directement son avis à votre médium.
      Je suis navré de ne pas pouvoir vous aider d’avantage…

  14. Wowürze Vendredi 29 août 2014 à 1 h 16 min - Reply

    Pour ma part, ma vision des entités et ma prise de conscience du danger qu’elles représentent parfois a démarré quand j’ai rencontré des exorcistes chrétiens, après avoir vécu un exorcisme, on change totalement son fusil d’épaule. C’est également là qu’on comprends l’utilité de l’athamé et de l’épée.

  15. Télémaque Dimanche 7 septembre 2014 à 20 h 39 min - Reply

    Bonsoir Arnaud,

    C’est très très intéressant, captivant je devrais plutôt dire. Par contre, même si une part de moi est convaincue, mon autre partie n’avale pas le coup des blessures. Il faut dire ça fait quand même carrément paranormal…
    A ce propos, sans vouloir faire dans le « paranormal activity », n’as tu pas songé à filmer ce type d’expérience ?
    Au moins à titre pédagogique ?

    Merci à toi !

  16. Télémaque Lundi 8 septembre 2014 à 8 h 27 min - Reply

    Bonjour Arnaud,

    Merci, c’est vraiment rafraîchissant de te lire.

    Au plaisir de te lire et à bientôt,

  17. julie Dimanche 16 novembre 2014 à 17 h 26 min - Reply

    Toute entité agit sur son niveau d’existence, ou grâce à ses propres capacités naturelles lui permettant d’agir. Elles peuvent de la même façon prendre possession d’un corps pour agir, et ce peut être le corps de l’opérateur ou tout autre disponible et perméable.
    Il n’y a rien d’étonnant à cela, les médiums connaissent parfaitement ce phénomène.
    C’est stupide en somme d’inviter une entité sans maîtriser tous les paramètres, comme on ne rentre pas dans la cage du fauve sans savoir exactement ce qu’il faut faire et comment se comporte un fauve.
    L’ésotérisme opératif est aujourd’hui du vrai fast food, c’est à dire du près à consommer. Mais heureusement ces moyens disponibles de vont pas loin.

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Dimanche 16 novembre 2014 à 17 h 55 min - Reply

      Bonsoir Julie,
      Je crois sincèrement que c’est une dangereuse erreur que de penser que l’on peut maîtriser tous les paramètres d’une rencontre avec une entité. Si cela est possible pour des entités simples, au modus operandi basique et relativement stable, il en va tout autrement dès lors que l’on s’intéresse à des entités d’une autre nature. Garder une marge de manœuvre en ayant conscience de nos propres limites est bien souvent ce qui peut changer la donne face à une situation qui dégénère. Si l’anticipation est une chose importante, l’entraînement préalable est seul garant de cette réactivité et de cette possibilité à dépasser une situation dont il est impossible de maîtriser tous les paramètres.

      • julie Dimanche 16 novembre 2014 à 18 h 47 min - Reply

        Bonsoir Arnaud, dans tous les cas les protections (préalables) et les protocoles servent à cela.
        Les gardes-fous sont fait pour éviter de chuter dans l’abîme.
        On ne sort pas tout nu en Antarctique, et surtout on ne cherche pas à le faire inutilement, c’est un bon-sens.

        • Arnaud THULY
          Arnaud THULY Dimanche 16 novembre 2014 à 18 h 59 min - Reply

          Nous sommes entièrement d’accord là dessus :-)
          L’erreur est effectivement de se jeter tête baissée. C’est ainsi qu’arrivent les ennuis en général.
          L’un des gros problèmes, pour rebondir sur ce que vous disiez au préalable, est que malheureusement si aujourd’hui ce genre de protections et de protocoles ne sont plus enseignés, il n’en demeure pas moins que certains praticiens, même de « fast food éso », parviennent à compenser le manque de fond de leur pratique par une capacité latente innée, et à attirer à eux des entités qu’ils ne sont pas en mesure de maîtriser (au demeurant, sans base même une entité de faible niveau peut s’avérer dangereuse). D’où l’importance de remettre les pendules à l’heure de temps en temps au sujet des risques, avec l’espoir de faire prendre conscience de l’importance de partir sur des bases saines et de ne pas faire n’importe quoi.
          Même si ce sont souvent des rappels de bon sens, je m’aperçois régulièrement que beaucoup ont tendance à les oublier :(

          • julie Dimanche 16 novembre 2014 à 19 h 52 min -

            Tout à fait. Le spiritisme est un exemple de perturbations possibles de « faibles » entités sur les personnes non averties.
            Pour revenir au titre du sujet, concernant les « actions » possibles des entités on peut évoquer par analogie les phénomènes psycho-somatiques bien connus maintenant du plus grand nombre, ce qui tend à « prouver » même si ce n’est pas exhaustif que ce type d’action est possible.

  18. jejette3030win Samedi 21 février 2015 à 8 h 18 min - Reply

    Bonjour, mon pere faisait des reves avec un homme ou autre en cap noir qui voulait l’attraper et depuis qu’il est mort moi aussi je faisait ces rêves et c’était horrible.. je me reveillai en panique et quand je savai que il elle ceci ou cela est present je n’arrivai pu a rien faire pétrifié..un jour j’ai réussi a prendre le dessu et à le chassé donc depui en reve il ne vient plus mais je travail souvent la nuit tout seul et regulierement j’entend des bruit bizzare et j’ai peur sans raison alors que je lit par exemple je sais qu’il est la et j’ai peur mais vraiment c’est pour cela que je m’interesse a tout ces chose dont vous parler car des objets tombe seul parfoi des porte souvre des detecteur s’allume tout seul et cela arrive toujour quand je suis angoissé et que j’ai l’impression qu »il elle est present.. j’ai deja contacter un « comme vous » mais les conneri qu’elle m’a dit de faire n’ont rien donné un conseil? Si vous m’envoyer un mail avec votre numéro je vous appel ou j’attend votre reponse ici si vous avez le temps…

  19. onyx Vendredi 20 mars 2015 à 6 h 32 min - Reply

    Bonjour,
    J’aime beaucoup votre site, je trouve toujours vos conseils excellents et vous êtes, selon moi, un des plus sérieux en la matière ( j’aime beaucoup les ouvrages de jean-luc carradeau également). J’ai récemment eu affaire à une entité qui restait chez nous, je ne me sentais pas menacée donc je lui fichait la paix, elle jouait parfois avec les lumières pour signifier sa présence, rien de bien méchant. Cependant au fil des mois elle est devenue plus agressive, faisant carrément exploser un verre que mon mari tenait dans sa main, a agressé mon fils dans son sommeil ( coup dans la gorge) , j’ai donc décidé de la chasser. Ma question porte sur ce que mon mari a vu pendant que j’étais dans le cercle de protection, il m’affirme que deux « ombres » se tenaient avec moi à l’intérieur du cercle, et il en a vu une troisième sortir de la maison ( probalement l’entité que j’ai chassée car nous n’en avons plus jamais entendu parler). Avez- vous une idée de ce que peuvent représenter ces ombres qui se tenaient à mes côtés, dans le cercle, alors que je n’en ai pas senti la présence ?

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Dimanche 5 avril 2015 à 16 h 41 min - Reply

      Bonjour,
      Il est difficile de répondre sincèrement à « qu’était-ce » pour la simple raison que des milliers de réponses seraient possibles. Anges gardiens, esprits familiaux, entités évoquées pendant le rituel, autres types d’entités moins sympathiques qui ont chassé la première etc. Je préfère être sincère avec vous, le seul moyen de savoir en l’état de quoi il s’agit serait de chercher à les contacter, vous pourriez alors y voir un peu plus clair (en oubliant pas néanmoins que les entités prennent l’image qu’elles veulent ou que nous voulons qu’elles aient, et peuvent ainsi se faire passer pour ce qu’elles ne sont pas).
      Bon courage

  20. pasca Jeudi 21 mai 2015 à 19 h 31 min - Reply

    je decouvre votre blog ,vos articles sont tres interressants et je trouve pour ma part tres bien ecrits au plaisir de lire le reste !
    bonne soirée

  21. Matt Vendredi 17 juillet 2015 à 0 h 10 min - Reply

    Bonjour. A la vue de votre blessure on dirait que l’entité était dans votre dos. Au fil de mes recherches j’ai cru remarquer que la plupart du temps les entités se manifestent dans le dos du leur victime, que ce soit pour une attaque, faire peur, ou parfois même pour faire ressentir leur présence. Est-ce une coïncidence ? Sinon pourquoi ce mode opératoire ? Ont-elles peur de nous attaquer de face ? Notre dos a-t-il une quelconque faiblesse sur le plan énergétique ?

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Vendredi 17 juillet 2015 à 8 h 20 min - Reply

      Pas vraiment, en fait c’est surtout que l’entité attaque le plus souvent par un « angle mort », quand bien même la personne ne voit pas les entités. Mais il faut garder en mémoire aussi que la plupart des gens portent des protections devant, mais elles ne sont pas forcément toujours efficaces derrières (notamment si elles sont trop petites) d’où le fait qu’on a l’impression que les entités attaquent surtout de dos. Elles attaquent souvent comme elles peuvent :p
      Quand on a appris à voir les entités au travers du ressenti global, on sent l’entité autant qu’on la voit, donc il n’y a plus vraiment d’angle mort, mais pour autant le temps de réaction n’est pas toujours suffisant, ce qui fait qu’on peut quand même être blessé dans le dos. Dans l’exemple cité, j’avais été blessé à plusieurs endroits, elle avait attaqué de dos mais aussi de face et de côté. Mon temps de réaction est devenu trop long depuis que j’ai été greffé, je ne suis plus aussi entraîné qu’avant et voilà le résultat :p ^_^

  22. Matt Vendredi 17 juillet 2015 à 12 h 29 min - Reply

    Merci de votre réponse, je tenez à vous dire que vous êtes une personne vraiment impressionnante. Celà fait des années que je fais des recherches sur les entités et en quelques échanges vous avez répondu à presque toutes mes questions. Merci infiniment. Quand on parle d’entité cependant on les rattache toujours à la nuit. Peut-on en croiser/invoquer le jour ? Et lorsque vous parlez d’égrégore, pensez vous que l’esprit humain peut être réellement assez puissant pour créer une entité autonome ? Et si nous mentons pourquoi pas elles ? Une entité pourrait-elle se faire passer pour égrégore àfin de profiter de notre énergie ? Dans ce cas les égrégore existent-elle réellement au sens où on le connait de Stanislas de Guaita ?

  23. rouland Mercredi 11 novembre 2015 à 20 h 08 min - Reply

    En effet je confirme aussi que les esprits mais la seul façon de pouvoir s’en débarrassé c’est d’arrêté la nourriture qu’il les nourrit. La première des chose si tu veux te nettoyer. Achète de la noix de coco et boie l’eau de coco il y a plein de bonne bactérie qui combatte les mauvaise bactérie, qui dit donc esprit plus grand etc… ce ne sont que nos bactérie intérieure et notre façon de réagir intérieurement selon notre environnement, entourage familiale, et l’environnement ou l’on est qui fais que notre système organique combat ou se laisse faire, la pour les griffures de monsieur, qu’elle est ton mode de vie ? Sa résume tout.

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Mercredi 11 novembre 2015 à 20 h 47 min - Reply

      Bonsoir,
      Bon reprenons. La théorie de la nourriture est mignonne mais ne tient pas 10 secondes face à une analyse un tout petit peu réaliste et quelques connaissances basiques des mécanismes énergétiques en jeu. S’il est certain que notre alimentation joue pour une partie dans la charge (information) que nous émettons au travers de notre aura, c’est surtout dans le cadre de la quantité d’énergie que nous propageons qu’elle joue un véritable rôle. En ce sens, une personne s’alimentant correctement dispose de réserves plus importantes qu’une personne s’alimentant mal et ayant des carences par exemple. Problème de votre logique, une personne s’alimentant bien attirera potentiellement davantage d’entités qu’une personne s’alimentant mal, puisqu’elles représentera une bien meilleure « nourriture » pour l’entité (la disponibilité énergétique étant plus grande). Par ailleurs, si la réserve énergétique joue un rôle dans la densité énergétique (donc sur nos protections naturelles à ce niveau), l’aspect « alimentation » ne joue que pour à peu près… aller, je vais être sympa, 5% de nos capacités de défense (et encore je suis LARGE). En clair, une personne apprenant à se défendre et se nourrissant mal sera toujours 100 fois plus efficace qu’une personne se nourrissant impec mais ne sachant pas se défendre. Autant dire que oui, dans un sens l’alimentation peut être un plus, mais elle n’est jamais LA solution à ce genre de problème. Quant à l’environnement familial, il n’a pas grand chose à voir non plus, à part si par là vous parlez de l’impact émotionnel qu’il peut avoir sur nous, auquel cas je vous donnerai raison mais étendrai la chose à tout l’environnement de vie et à toute la vie de l’individu, car à moins de vivre reclu avec sa famille, les éléments qui sont le plus à même de nous impacter émotionnellement (et donc de briser notre volonté) viennent souvent d’éléments extérieurs au cadre familial.
      Enfin, j’ai l’impression que vous faites une erreur notable en parlant du système organique et en croyant que le bon fonctionnement organique protège des attaques. S’il est certain que l’état de santé global impact là encore sur la part énergétique (notamment en impactant sur notre volonté et sur notre capacité à maîtriser nos énergies), rien ne remplacera jamais un véritable entraînement en amont. Une personne en excellente santé n’échappera pas pour autant à l’attaque d’une entité. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup de gens qui se pensaient intouchables en défendant le même genre d’idées que vous, viennent ensuite pleurer auprès des différents professionnels du milieu en leur racontant leurs mésaventures et les conséquences de leurs certitudes mal placées.
      Aussi, je ne vous donnerai pas totalement tort, mais je vous inviterai à revoir votre manière de concevoir la chose car en l’état elle est bien trop limitative, et vous passez au final à côté de la compréhension de tous les mécanismes énergétiques véritablement à l’œuvre dans le corps et hors du corps.
      Bonne soirée
      Arnaud THULY

      PS: autre chose, l’eau de coco est très hydratante (à l’inverse des eaux minérales) (et à titre personnel j’en bois énormément car j’adore ça ^_^ ), mais elle n’a qu’un impact minime sur les bactéries présentent dans le corps. L’idée que « les bonnes bactéries combattent les mauvaises » n’a absolument rien de réaliste. C’est mignon dans les pub télé de Danone mais cela ne repose sur aucune constatation scientifique, et c’est malheureusement un faux argument propagé par toute une mouvance actuelle autour des eaux vitalisées. Attention à vos sources donc.

  24. Lumpinee Mardi 26 juillet 2016 à 12 h 57 min - Reply

    Re bonjour Arnaud

    Moi aussi, j’ai une question: le soir, avant de me coucher, souvent, des mauvaises énergies agissent sur moi, je « vois » des gueules béantes et sanguignolantes, ça transfome ce à quoi je pense en choses horribles. Parfois, en luttant, ça s’en va, mais d’autres fois, ça reste des jours, comme en ce moment.

    Fut un temps, une entité démoniaque me suivait, mais je pense qu’on a réussi à la faire partir. Mais seulement, ces visions continuent, je ne sais pas pourquoi. Est ce les signes d’une énergie, ou d’une entité?

    Seule l’obsdienne arrive à désserrer le garrot, à ma grande surprise (je ne pensais pas qu’elle y arriverait, mais si si, ça aide bien :) l)

  25. Alex Lundi 2 janvier 2017 à 14 h 34 min - Reply

    Oui… Je me souviens… Au plus profond de ma dépression a l époque (2014) j ai vécu quelque chose d étrange… J étais à l hôpital… Première nuit, je sens une électrocution dans tout le côté gauche de mon corps ainsi que la désagréable sensation qu’on essaye d arracher mon âme de mon corps… Je me réveille en sueur tout en sentant une présence… Disons « peu recommandable » dans la salle de bain… Me disant qu’en dépression, mes sens était altérés, j ai laissé couler… 2 ème nuit, on prends les mêmes et on recommence, 3eme nuit en me réveillant je murmurais quelque chose d incompréhensible… Bref j ai vite compris que j avais a faire a une entité suffisamment puissante pour posséder et j ai décidé de passer à la contre offensive a la 4eme nuit. En cela l idée était de ne plus fuir et de l affronter dans mon corps… Elle n est pas revenue , la 4eme nuit (et les suivantes) ont été tranquilles. Il ne faut pas oublier que la plupart des entités peuvent retourner les ouvertures créées par la peur pour prendre le contrôle du corps « hôte » … Mais … Plusieurs questions subsistent encore aujourd’hui… C était une entité de quelle type ? Elle s est enfuie lorsque j ai décidé de la combattre… Alors que j était absolument inexpérimenté dans le domaine de la chasse… Donc pourquoi n a t elle pas voulu d affrontement ?

  26. anonymebesoind'aide Jeudi 17 mai 2018 à 0 h 29 min - Reply

    Bonsoir Monsieur THULY,

    Je viens vers vous afin de vous demander un Grand service…
    J’ai vécu comme vous une attaque ou j’ai reçu un coup du violence inouie ( l’équivalent d’un middle kick d’un boxeur de boxe thaïlandaise professionnel, puis des décharges électriques, un esprit en forme ronde qui me tape a 5 mètres de mon corps physique…soyons bref, vous connaissez …Je vais vous passer les détails mais au final c’était un démon, une larve astrale et un schème…)
    Mon grand service est le suivant …acceptez s’il vous plait de lever le copyright de cet article (uniquement celui-ci) et mettez le en ligne sur forum eso et sur d’autres sites ésotériques afn d’aider les gens à se sortir de merde !
    Je vous le demande par pitié pour ceux qui ne savent pas ( c’était mon cas à l’époque…j’ai pris cher pendant deux années à me tordre de douleur dans tout les sens !)
    S’il vous plait ! Informez les gens des dangers…!

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Lundi 4 juin 2018 à 15 h 47 min - Reply

      Bonjour,
      Rien n’empêche de reproduire cet article sur des blogs ou des forums, le tout est de citer la source afin que les gens dans le besoin puissent justement savoir vers où aller pour trouver de l’information. Tant que cela est fait, l’article peut être copié et partagé sans aucun souci, le but étant bien entendu de donner accès au plus de personnes possibles :-)

  27. Nalou Mercredi 5 décembre 2018 à 13 h 56 min - Reply

    Bonjour Arnaud,

    Votre article est très intéressant. Je suis jeune (21 ans) et j’ai depuis toute petite la faculté de sortir de mon corps physique lorsqu’il est endormi. Cela a donné lieu à des expériences assez incroyables, mais malheureusement la plupart du temps en lien avec des attaques d’entités.
    Lorsque j’étais petite cela me terrorisait et les entités se nourrissaient clairement de cette peur ; pendant une période de ma vie j’en côtoyais toutes les nuits (rapport aussi sûrement au fait que ma mère était dans une grande souffrance à l’époque et je pense que beaucoup de ces entités étaient du coup attirées).
    Mais j’ai grandit, évolué et j’ai dépassé mes peurs : petit à petit, je devenais capable de les chasser et de m’en défendre.
    En gros, si l’une d’elle (peut importe ce qu’elle est, je ne m’y connait pas tellement, même si je peux déterminer leur puissance puisque j’y suis directement confronté) attaque une personne de la maison ou m’attaque moi directement, je « sors de mon corps » et me retrouve donc dans l’astral (puisque c’est le nom qu’on donne à cette dimension apparemment) pour lui faire face.
    Je précise que jamais aucune d’elle ne m’a fait mal physiquement, pas assez puissante je pense et puis parce que c’est comme si mon corps éthérique (c’est ça, non ?) le protégeait fermement.
    Mais depuis toujours je semble constituer une bonne source de nourriture pour elles, même s’il n’y a pas moyen que je les laissent me grignoter en paix !
    Mais le vrai but de mon commentaire est de réagir à cette phrase que tu as écrite, sur les mécanismes de défenses mentaux qui s’enclencheraient ultra rapidement (et garantiraient ainsi une protection vraiment efficace).
    En fait ça m’a interpellé, j’ai vécu une expérience très forte de cette ordre-là.
    D’habitude lorsque cela se produit -quasiment plus aujourd’hui, car je tends vers l’équilibre spirituel et la connaissance de soit, ça laisse peu de failles généralement- je suis prise dans les emotions ; la colère le plus souvent genre « dégage de là toi je t’ai rien demandé ! ». Et du coup je suis assez peu efficace dans le sens où je met du temps à me canaliser et à m’élever assez pour l’être ..
    Mais un jour, je dormais tranquillement dans ma chambre quand mes rêves ont commencé à s’assombrir (généralement le signe avant coureur d’une attaque et donc d’une sortie du corps imminente). Très rapidement les yeux de mon corps éthérique se sont ouverts, et j’ai vu une entité vraiment différente des autres.
    Elle avait l’aspect d’un truc ancestrale genre homme des cavernes façon Gollum du seigneur des anneaux (j’invente rien je vous jure), et elle avait l’air pas contente du tout, en même temps très surprise de constater que je pouvais la voir.
    Mais surtout je sentais que sa puissance dépassait tout ce que j’avais vu avant.
    Et là intervient le fameux mécanisme mental : pas eu le temps de réfléchir ni d’éprouver aucune émotion j’ai agit directement. Mon corps énergétique s’est levé en une demi seconde et s’est tenu à côté de mon lit près de mon corps physique (ma volonté de le protéger a toujours été très forte). Je me sentais comme hors du mental, j’avais l’impression d’avoir atteint un genre de « sage mode » et des énergies vertes et rouges se dégageaient de moi en immenses spirales. Je ressentais mon corps éthérique comme intrinsèquement lumineux ; et là le machin qui avait l’air vraiment contrarié s’est jeté sur moi et je l’ai attrapé par les poignets.
    On s’est regardé dans les yeux, à ce moment-là je n’avais aucune émotion, juste une force que je serais tentée de qualifiée de magnifique. Il a poussé un hurlement comme si je lui faisais extrêmement mal (alors que je n’avais pas l’impression de forcer) et a fui.
    J’ai regagner mon corps et j’ai réouvert mes yeux physique. J’étais vraiment choquée, et mes mains vibraient d’énergie (c’était d’ailleurs pas spécialement agréable)..
    Je me rends compte que ce texte dure une éternité ! Désolé, mais ta phrase à fait écho à cette histoire et ça m’a fait du bien de la partager (qu’elle soit lu ou non, peu importe).
    La société laisse généralement que peu de place à ce genre de récits !

    Bonne continuation à vous,

    Diane

Leave A Response »