Ma Préface pour le livre « La Médiumnité » écrit par Hagel

Arnaud THULY juin 9, 2016 2
Ma Préface pour le livre « La Médiumnité » écrit par Hagel

Hier a débuté la prévente du premier ouvrage d’Hagel (que vous pouvez commander ici jusqu’au 15 juin), qui n’est autre que la célèbre administratrice du forum EQUI-NOX, connue pour la qualité de son approche en ésotérisme, et qui se trouve également être la community manager de l’alliance magique sur Facebook et Twitter.

Décortiquant avec une grande richesse le thème de la médiumnité pour comprendre véritablement de quoi il s’agit loin des amalgames et raccourcis généraux, mais aussi comment la développer et la gérer au quotidien, cet ouvrage s’avère véritablement unique dans le paysage de la médiumnité.
Aussi, quand Hagel, connaissant bien mon approche expérimentale et concrète, m’a proposé de faire la préface de son ouvrage, j’ai accepté avec grand plaisir la petite tribune qui m’était offerte.
Je vous livre donc ici les quelques lignes de cette préface.

.

PREFACE

.

C’est pour moi un plaisir que de préfacer le présent ouvrage écrit par Hagel. En premier lieu parce qu’il faut bien l’avouer, même s’il pourra parfois paraître ardu à certains lecteurs, il s’agit d’un excellent ouvrage que nous pourrions très certainement qualifier d’unique dans ce domaine tant il tend à faire tomber quelques œillères que nous nous plaisons à poser dans le domaine de la médiumnité.
Ensuite parce qu’il me paraît toujours intéressant d’avoir l’opportunité d’exprimer mon sentiment personnel à l’égard non pas de la médiumnité – où l’auteure s’avérera un million de fois plus compétente que je ne saurais l’être (ce qui ne signifie pas que nous soyons pour autant d’accord sur tout, mais les divergences sont une force, ce sont elles qui aident à progresser!) – mais vis à vis de l’importance de comprendre et de chercher à appréhender toute la portée de nos disciplines.

Quand l’on regarde les ouvrages traitant de médiumnité (et d’ésotérisme en général) déjà existants, il ne peut ressortir qu’un constat d’impuissance généralisée face à ce syndrome que j’aime à nommer «la culture du journaliste», c’est à dire l’écriture d’ouvrages traitant de thèmes ésotériques par des auteurs issus à l’origine du milieu journalistique qui, pour la plupart, se contentent de faire des reportages, sortes de recueils de témoignages, pour laisser la parole au vécu des praticiens ou des témoins qui acceptent de leurs confier leurs histoires. Si de tels ouvrages sont importants pour faire prendre conscience au public de l’existence et de la survivance de telles disciplines, force est d’admettre qu’ils n’apportent strictement rien de plus. Ils plaisent à l’oreille ou à l’oeil de celui qui les écoute ou les lit, ils rassurent, ils satisfont celui qui, en perte de repère, trouve une raison de continuer à croire (souvent à l’aveugle), mais ils n’apportent pas davantage. Pire encore, ils contribuent – le plus souvent involontairement – à propager une image tant de la médiumnité que du monde des entités digne d’un épisode des bisounours, où tout est paix, joie et amour universel. Si pour le simple lecteur une telle vision enchanteresse (et utopiste) a de quoi plaire, ceux qui se mettent ensuite à la pratique s’attendent à ce que tout se passe bien dans le meilleur des mondes, et se retrouvent souvent confrontés à des désagréments auxquels ils n’étaient pas préparés… obligeant alors à demander de l’aide à des professionnels pour se débarrasser des saletés qu’ils ont récolté et qui leurs collent aux basques.

Malgré ces lacunes évidentes, c’est pourtant précisément ce genre de livre qui pullule depuis bien des années dans les librairies, tant généralistes qu’ésotériques. On privilégie les contenus prémachés, la simplicité permanente qui permet de s’émerveiller tels des téléspectateurs ayant débranché leur cerveau devant une émission de téléréalité, et l’on délaisse le fond et l’aspect concret et pratique. On informe de manière superficielle, dans les ouvrages spécialisés comme dans les journaux classiques, qu’ils soient télévisés ou papiers.
Face à un tel état de faits, comment ne pas éprouver un profond sentiment d’impuissance face à une généralisation de l’ésotérisme-marketing qui fait vendre et sur lequel surfent bien des «auteurs», au détriment d’un ésotérisme concret, compris et visant à une évolution de nos savoirs, de nos concepts et à une véritable révolution de notre manière d’appréhender le monde ?

C’est en cela que je ne peux qu’apprécier la volonté d’Hagel qui, au travers de ce livre, ne se prête pas à cet exercice fait et refait des témoignages mis en scène, mais qui, avec le plus grand soin et la plus grande perspicacité, décortique la Médiumnité avec un grand M, levant les certitudes mal placées et ouvrant à un horizon de perspectives nouvelles, tant sur son application que sur sa place au sein de toutes nos pratiques.

*
*     *

Tout le monde ou presque sait ce qu’est un médium, qu’il s’agisse de profanes ou de praticiens de nos disciplines. De grands auteurs tel Kardec en son temps ont défini les contours de ce dont il s’agit et les contextes dans lesquels il s’inscrit, en tant qu’intercesseur «d’entités» et de médiateurs entre les plans d’existence.
Mais si pour beaucoup d’entre nous c’est pleinement dans le cadre du contact avec les morts que l’on connaît et que l’on emploie le nom de médium (accentué probablement ces dernières années grâce à la popularité rencontrée par certaines séries américaines), force est de reconnaître qu’il faut à l’esprit un petit travail de réflexion pour prendre toute la mesure de ce qu’est vraiment la médiumnité, de la profondeur qu’elle recèle et de l’impact qu’elle a au sein de nos pratiques.
Je ne saurais jeter la pierre à qui que ce soit, j’avoue humblement que même en ayant une définition large de la médiumnité, jamais je n’avais pris conscience de l’importance que celle-ci pouvait revêtir au sein de nos disciplines avant d’en discuter précisément avec Hagel.
Car à bien y regarder, plus qu’un simple terme désignant une pratique spécifique concernant quelques praticiens, il y a sérieusement de quoi se demander s’il ne s’agit pas en réalité de l’un des plus profonds liants de l’Esotérisme, rassemblant la majeure partie des disciplines y étant afférentes, que l’on soit du domaine de la magie, de la radiesthésie, des soins énergétiques ou de bien d’autres domaines…
Nul doute que ce livre vous amènera vous aussi à réfléchir à cette question et à poser un regard nouveau sur la médiumnité et sur l’importance qu’elle revêt pour nous, quand bien même nous ne nous en rendons pas compte ou que nous la nommons différemment.
Comprendre est bien souvent la clé qui permet d’avancer, de découvrir, d’explorer et de repousser nos propres limites.

Arnaud Thuly
Mai 2016.

.

Retrouvez l’ouvrage en prévente sur notre site www.alliance-magique.com ou en pouvez cliquant ici jusqu’au 15 juin à minuit pour bénéficier de tous les avantages des préventes (5% de remise sur le prix public, un marque page spécial offert et l’ouvrage dédicacé par l’auteur!)

2 commentaires »

  1. VIGUIER Vendredi 10 juin 2016 à 18 h 36 min - Reply

    Bon rétablissement, et merci pour tous ces partages (livres, infos et articles sur le site, etc…).
    Les commandes attendront, les personnes pressées méditeront sur leur empressement, et recevront leur ouvrage quand ce sera le juste moment ;)

  2. vanessa flament Lundi 25 juillet 2016 à 10 h 48 min - Reply

    Bonjour,apres le livre  » magie verte » ce sera celui-ci la médiumnité ,merci pour cette préface.

Leave A Response »