♪♫ Juste une mise au point ♪♫

Arnaud THULY novembre 27, 2013 17
♪♫ Juste une mise au point ♪♫

J’avais prévu un autre article pour aujourd’hui, pour traiter de l’éternel débat « livres français contre livres anglais », mais j’ai finalement décidé de le remplacer par un autre que j’ai écrit hier dans le train et que je vous partage ce soir. Je posterai ce fameux débat dès demain (cela fera donc une activité supplémentaire sur la page cette semaine, dans le fond c’est bonus :-) ).
J’aimerais donc revenir sur l’article d’avant-hier consacré au livre « chiffres et formules magiques » de Midaho. J’ai pu constater que certaines personnes y avaient mal réagi, et je pense donc qu’il est important de revenir sur tout cela afin de clarifier la situation.

Je voudrais donc tout d’abord dire que je suis vraiment sincèrement désolé si certains ont pu être blessés par mes propos remettant en question la valeur de l’ouvrage ou de leurs convictions personnelles. Mon style d’écriture est ce qu’il est et j’apprécie toujours d’y ajouter une pointe d’humour noir, de l’ironie et même un peu de provocation par moment. J’ai conscience que cela peut parfois mal passer auprès d’un public qui ne le comprend pas ni ne l’apprécie nécessairement. L’énorme majorité des analyses d’ouvrages que j’écris sur mon blog concerne des livres que j’apprécie et non des livres que je conspue. Je ne fais que rarement des critiques de mauvais livres parce que j’estime qu’il est bien plus important de conseiller des bons titres que de critiquer les mauvais, mais certains ouvrages sortent du lot car ils s’avèrent être extrêmement pénalisants pour notre milieu, et lorsqu’il s’agit de livres qui deviennent des incontournables par leur visibilité, j’estime alors qu’il est anormal de se taire et de laisser faire, même s’il s’agirait bien évidemment de la solution de facilité. Mais soyons clair, dans tous les cas même lorsque je critique un ouvrage, je le fais sur ce blog et uniquement sur ce blog, en accordant à tous un droit de réponse et en sachant pertinemment que seules les personnes qui partagent ma démarche générale en ésotérisme s’y intéresseront. Je ne poste ainsi jamais mon avis sur les forums ou sur les sites de vente en ligne, car mon objectif, par la critique, n’est pas de détruire qui que ce soit, mais d’offrir un regard critique pour les lecteurs qui souhaitent emprunter une voie saine et, j’en ai l’espoir, de faire un peu changer les choses en invitant les auteurs eux-même à changer leur fusil d’épaule. Il est intéressant de remarquer que mes détracteurs sont loin d’appliquer la même démarche déontologique, certains n’hésitant pas aller déverser leur fiel sur certains de nos ouvrages par pure mauvaise foi (et sans les avoir lu la plupart du temps) sur les sites de vente comme Amazon par simple « réactionnisme » aux critiques ou aux articles de fond que je peux faire ici, sans faire preuve de discernement et avec pour seul objectif non pas d’informer, mais de détruire. J’espère que cet article permettra de faire la lumière sur cette situation, de clarifier les choses avec ces détracteurs et qu’il permettra d’amener une discussion plus sérieuse et respectueuse à défaut d’être consensuelle.

L’ésotérisme est pour moi une véritable passion et ce depuis mon adolescence. Une passion qui consiste à chercher la lumière au milieu de l’obscurité, et j’essaye d’aborder cette difficulté à l’aide d’une démarche basée sur  des années de pratique journalière, sur de l’expérimentation, sur la confrontation des idées et des affirmations auxquelles nous sommes confrontés chaque jour. J’ai eu la chance, grâce à mon travail, de pouvoir rencontrer des centaines de personnes qui partagent la même ambition et qui ont su, à travers le temps, se grouper sous formes d’associations de recherche afin d’étudier avec le plus d’impartialité et d’objectivité possible les pratiques énergétiques et magiques sous toutes leurs coutures. Aussi, ma démarche se veut autant que possible scientifique et rationnelle, deux termes qui vont rarement de pair avec l’ésotérisme mais qui ne sont en rien incompatibles.

Scientifique tout d’abord, parce que ce mot, loin d’être péjoratif comme certains voudraient le faire entendre, désigne avant tout une démarche qui consiste à vérifier par l’expérience contrôlée et répétée la validité d’une croyance ou d’un phénomène au lieu de croire sur parole les avis des autres (une démarche à laquelle j’invite aussi constamment mes lecteurs, tant vis à vis des autres auteurs que de mes propres propos). Cette démarche consiste à douter en permanence de ce que d’autres ont écrit, mais aussi de soi-même, de ses certitudes, de ses expériences, de tout en somme, pour peu à peu avancer sur un terrain qui soit propice et qui se solidifie à mesure que des idées préconçues sont invalidées et que d’autres, plus viables, sont découvertes.

Rationnelle ensuite parce que je m’intéresse à la réalité de nos pratiques et pas à la rêverie. Je m’élève contre l’innéisme et la « croyance » qui servent de justificatif à la plupart des doctrines pour s’épargner de proposer une logique correcte dans sa démarche ou d’avoir à justifier quoi que ce soit. Je m’élève contre cette doctrine, fléau de notre temps, pour laquelle il suffit se réveiller un matin, d’inventer de toute pièce un concept, de le publier dans un livre ou sur la toile pour que certains la considèrent alors comme une vérité incontestable et fassent usage du fameux « à chacun sa vérité » à la moindre tentative d’en signaler les incohérences. Non.
L’ésotérisme n’a pas à être irrationnelle, elle n’a pas à être totalement subjective, elle peut être réellement étudiée et comprise, c’est ce à quoi j’aspire, et ce pour quoi je me bats depuis toutes ces années.

Soyons clairs, je n’écris pas ce blog pour satisfaire les égos de quelque auteur que ce soit (ni celui des autres, ni même le mien), ni pour satisfaire l’égo de certains lecteurs. Je ne prends pas de plaisir non plus à me battre en permanence pour faire comprendre qu’il existe des alternatives aux démarches tenant pour vrais les dogmes les plus pernicieux. Je tiens ce blog pour partager avant tout une passion, ma passion, votre passion, ainsi que pour mettre en garde le public contre les dérives auxquelles nous assistons constamment depuis bien des années.

Je parle en connaissance de cause, j’ai passé 8 années à la tête de l’une des plus grosses boutiques ésotériques de France et je suis aujourd’hui éditeur et auteur dans ce même milieu. Cette expérience concrète m’a amené à rencontrer quantité de personnages publics et à voir les coulisses de tout ce milieu que l’énorme majorité des gens ne soupçonne et n’imagine même pas. Certains, derrière leur écran ou face à leur livre, s’émerveillent devant les auteurs qui leurs parlent « d’amour universel », de « lumière », « de maîtres ascensionnés » et « d’êtres de lumière », accordant toute confiance à ce qui les fait rêver pour peu que le nom de l’auteur semble connu, sans voir la réalité qui se cache dans l’envers du décors. L’énorme majorité de ces courants n’est pas dirigé par les convictions de leurs auteurs, souvent très charismatiques et qui savent parfaitement jouer la comédie devant leur public, mais par la simple logique commerciale. Je n’oserais pas prétendre que tous sont à mettre dans le même panier, ce serait faux, mais chez une grande partie d’entre eux, cela n’est que du marketing fait pour vendre, vendre encore et toujours. Ce courant est terriblement porteur car nous vivons à une époque où les gens souffrent énormément, où les religions s’affadissent et où les sciences classiques se détachent de plus en plus de la réalité quotidienne que vit le public. Le besoin de trouver du réconfort, qui était auparavant du domaine du religieux, est aujourd’hui tombé dans les mains de bien des marchands de rêves, véritables VRP du new-age, qui profitent du besoin naturel des gens de trouver des réponses pour les manipuler.

Bien des gens qui ne connaissent pas bien notre milieu s’imaginent que les auteurs les plus en vue ont valeur d’autorité comme ce peut être le cas dans la plupart des autres disciplines. Nous sommes hélas loin de ce cadre idyllique. En réalité, tout n’est encore une fois qu’affaire de marketing. C’est à celui qui saura le mieux se mettre en avant, créer l’histoire la plus jolie, celle qui fera le plus rêver, celle qui touchera le plus de gens en répondant à ce qu’ils attendent et ce qu’ils espèrent, et non pas à celui qui fera le travail le plus sérieux. Notre milieu préfèrera ainsi l’histoire d’un auteur racontant que ce sont les atlantes qui ont contribué à construire les pyramides à l’aide de technologies des plus futuristes, de lévitation par la pensée ou autres, en se basant sur un rêve qu’il aura fait/une réminiscence de vie antérieure/une révélation en channeling, plutôt que les écrits d’un historien ou d’un archéologue démontrant par l’expérience comment les blocs de pierre ont pu être taillés à la main à l’aide de maillets en bois basiques et déplacés grâce à un peu d’inventivité et beaucoup d’huile de coude. Avec un peu de communication, ce fameux auteur décrochera des passages en radio voire sur certaines télévisions (alors qu’on délaissera les travaux de l’historien) et on en conclura qu’il fait certainement un travail de qualité alors qu’il ne s’agira en réalité que de mystification. C’est le problème du fameux « vu à la télé » sur les publicités de voyance par exemple.

J’anime ce blog par idéalisme, je l’ai ouvert bien avant de devenir auteur, à l’époque où j’avais encore la boutique, pour témoigner de ce qui se passe dans ce milieu parce que j’y suis confronté depuis des années, pour parler de ce que j’ai pu voir, de ce que j’ai pu entendre et que la plupart des gens, derrière leur écran, ignorent complètement parce que la façade semble bien plus belle qu’elle ne l’est en réalité. Aussi, malgré le fait que cela puisse être blessant pour certains, ces critiques sont indispensables pour les ouvrages qui ont une grande visibilité auprès du public et qui sont loin d’avoir une démarche aussi intègre que ce que le public pourrait imaginer. Je conçois parfaitement que bien des personnes trouvent leur bonheur et leur épanouissement dans le new-age ou dans les dogmes équivalents, mais le bonheur qu’ils en retirent n’est pas et ne sera jamais gage de réalité. On peut bien être profondément heureux d’imaginer que la terre soit plate, elle n’en demeurera pas moins « ronde ». Vouloir imposer aux autres ce qui n’est rien de plus qu’une doctrine (même si elle nous est bénéfique) comme étant un modèle de la réalité est précisément ce contre quoi je me bats. Se bercer d’illusion ne changera rien à tout ce que je dénonce, pas plus que jouer les autruches.

Comprenez bien que je n’ai rien contre les personnes qui ont un avis différent du miens, je milite au contraire pour la pluralité des avis qui seule permet l’enrichissement culturel de tous. Mais un avis, pour qu’il soit pertinent et crédible, doit reposer sur une construction logique, tant intellectuelle qu’expérimentale, et non sur des divagations ou de simples vécus personnels dont la pertinence est toujours très compliquée à évaluer (sans même parler du problème de la bonne foi). Quoi qu’il en soit, j’offre toujours un droit de réponse en ces lieux à toute participation respectueuse. Sachez toutefois que ce blog cherche à être un pôle d’étude et de compréhension de l’ésotérisme de manière lucide et sérieuse. Si vous n’êtes pas prêt à accepter cette règle, passez simplement votre chemin :-)

Merci d’avoir pris la peine de lire cet article et désolé pour ce pavé ^_^

 Arnaud THULY

Ps : pour le petit malin qui a jugé intéressant d’essayer de me pourrir la nuit suivant la publication de l’article sur midaho à coup d’attaques d’entités, je lui ferai juste savoir que ses bestioles sont d’un niveau lamentable et qu’elles ont été d’une facilité déconcertante à dézinguer. Si c’est juste pour me faire perdre 5 minutes autant faire autre chose de votre vie. merci :-)

17 commentaires »

  1. Vincent Mercredi 27 novembre 2013 à 19 h 52 min - Reply

    Bonjour Mr Thuly, je réagis à votre article car j’avoue être comme vous sur certains points. J’ai comme vous, fait à de nombreuses reprise la critique de certains livres. J’ai même critiqué le livre de Moryason qui fait pourtant l’unanimité pour de nombreux étudiants. Cependant au fil du temps je me suis aperçu que des livres très peu intéressants contenaient parfois sur deux ou trois pages (sur 200) des petits bijoux d’hermétisme.(style une gravure, un texte traduits ou une info introuvable ailleurs. Comme le conte de peau d’âne , il ce cache souvent; sous d’hideux apparats de véritables trésors. L’altruisme, la gentillesse et aussi la fermeté vis à vis des extrême doit être de mise dans nos critiques et nos avis. Après tout nous ne sommes que des hommes…de simples hommes…et l’être humain et perfectible et l’erreur nécessaire.

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Mercredi 27 novembre 2013 à 20 h 03 min - Reply

      Je suis entièrement d’accord avec votre avis, c’est la raison pour laquelle lorsque je fais l’analyse un livre, même moyen ou « mauvais », j’essaye toujours, au delà de la critique, de mettre aussi en avant ce qu’il y a de bon (c’est arrivé à plusieurs reprises sur le blog). Mais il est de nombreux livres qui, hélas, ne contiennent rien de ce genre et qui ne sont que des fadaises de A à Z. Il n’est alors plus question d’erreur, qui est naturelle, humaine et souvent salutaire quand elle est involontaire, mais de malhonnêteté intellectuelle, ce qui est profondément différent sur la forme comme sur le fond et tend à devenir de plus en plus courant depuis une cinquantaine d’années…
      Merci pour votre commentaire :-)
      Arnaud

  2. Vincent Mercredi 27 novembre 2013 à 20 h 17 min - Reply

    Oui il y a des navet! Je l’avoue. :-)

  3. Asha Mercredi 27 novembre 2013 à 21 h 12 min - Reply

    Gloups le « ps ». Sérieusement ?! Mais où va le monde… En tout cas moi l’article m’a bien fait rire. Dommage qu’il y ai autant de réactions qui, il me semble, proviennent d’un égo bien ancré ^^

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Mercredi 27 novembre 2013 à 21 h 23 min - Reply

      « Mais où va le monde… »
      Je répondrais bien « dans le mur » mais ce serait peut-être un peu voir le verre à moitié vide ^_^

  4. Elanaï Mercredi 27 novembre 2013 à 22 h 02 min - Reply

    Je trouve cela vraiment bien triste, d’être obligé de s’expliquer sur son propre blog par rapport à un article publié… -_-’
    Et je trouve cela navrant de la part de personne de ne pas réagir directement sur l’article concerné…

    Par contre, je partage ton avis sur le fait d’aller au fond des choses ! Nul ne sait vraiment, sauf s’il l’a essayé (Et encore pas toujours !).
    Mais aussi énervant que ce soit les êtres humains ont besoin de se bercer d’illusions pour ce rassurer.
    Car ce monde inexpliqué et si mystérieux présente bien trop de danger à leurs yeux. Et c’est donc précisément ces illusions qui les protègent… psychologiquement surtout !
    Et je sais bien, ça ne sert à rien qu’ils continuent de faire ça, car se n’est pas comme ça que l’on fait avancer les choses dans la vie !
    Mais que veux-tu ? C’est la triste nature humaine !
    Bon, bien sûr là, c’est une vision assez fataliste de la chose ! :P

    En tout cas, je trouve toujours très bien ton principe de faire les choses jusqu’au bout, et de ne pas te contenter des apparences !
    Je suis comme ça aussi ! J’adore comprendre et analyser les choses. J’ai un énorme côté scientifique ! Et je pense aussi que l’ésotérisme n’est finalement que de la science encore incomprise et/ou inexplorée…

    En tout cas, bonne continuation à toi ! Car c’est un réel plaisir de te lire ! :D

  5. Mme Blanche Vendredi 29 novembre 2013 à 14 h 02 min - Reply

    De toutes façons, Arnaud, tu te bats contre des abrutis qui ne valent pas le coup. Il suffit de taper dans google « Midaho secte » pour tomber sur des articles de presse, ainsi que sur des articles d’associations anti-secte pour connaitre son véritable nom, et ses activités. Elle est entourée de disciples bien obéissants, et prêts à tout pour leur gourou. Tu as un exemple dans les critiques Amazon…
    Et puis, la presse : http://www.ladepeche.fr/article/2001/08/24/215853-une-secte-a-t-elle-discretement-prospere-pres-de-foix.html

    Voilà voilà Comme quoi les larves ne sont pas qu’immatérielles ;-)

  6. Eadrom Vendredi 29 novembre 2013 à 18 h 24 min - Reply

    C’est quand même abérant d’en venir au mains, décidément certains ne tolère la liberté d’expression seulement quand elle leur est favorable.

  7. XXX Jeudi 5 décembre 2013 à 17 h 45 min - Reply

    bientôt une mise au point sur tes groupies? :D y’en a marre des gens qui te vénèrent en ne parlant que de ton livre (le premier seulement) et qui ne s’intéressent pas à tes références pour tes connaissances. En plus, l’autre fois j’ai pas pu en placer une pour donner mon avis sur un thème car on m’a bien fait comprendre que je n’étais pas « arnaud thuly » (en clair: mon avis, mes connaissances c’est de la merde! ) :((

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Jeudi 5 décembre 2013 à 18 h 17 min - Reply

      (elles sont jolies au moins ces groupies? :-p )
      Plus sérieusement, nul besoin d’une mise au point pour mes groupies, j’en entends parler mais je les ai jamais vu encore donc je ne vais pas faire une mise au point sur de simples « on dit ». D’autant que la plupart du temps, ceux qui se plaignent de mes « groupies » sont des détracteurs qui ne trouvent comme excuse que celle-là pour justifier que leur discours souvent disons…très personnel…n’ait pas été entendu (je ne dis pas qu’ici c’est le cas, mais d’un autre côté vous vous cachez sous un pseudonyme non identifiable volontairement, vous pourriez aussi bien être cette chère stéphanie qui s’est plainte de la même chose). Au demeurant je remercie les gens qui soutiennent mon travail, c’est essentiel pour faire bouger les choses que d’être un peu soutenu, d’autant que cela n’a pas toujours été le cas, donc j’apprécie vraiment d’avoir des gens qui aujourd’hui soutiennent ma démarche. Mais je leur rappellerais quand même que soutenir un travail ne consiste pas à renier l’avis des autres ou à ne pas l’entendre.
      Il y a un bon moyen d’éviter le « ha nan mais tu peux pas test », c’est de leur rappeler que l’un des principes majeurs que je défends est l’anti-dogmatisme. Je prône (et je le dis clairement dans tous mes livres ainsi que sur ce blog) de ne jamais croire qui que ce soit sur parole, à commencer par moi! Il faut tester pour vérifier et se faire sa propre opinion et ne jamais s’en remettre à une autorité quelconque sans avoir pris la peine de vérifier que cette autorité ne soit pas fallacieuse. Par ailleurs comme vous le dites, mes connaissances ne sont pas tombées de nulle part, ce n’est pas de l’innéisme, j’ai appris avec d’autres auteurs et d’autres praticiens, j’ai essayé de prendre ce qui me convenait et de laisser ce qui me déplaisait pour poser une pratique qui à mes yeux me paraît plus saine. Mais ce n’est jamais que mon chemin. A chacun de trouver le sien.
      Toujours garder un esprit critique est une base essentielle en magie, et l’un des fondements sur lequel j’appuie ma démarche. Je ne peux qu’espérer que chacun soit capable d’en faire de même :-)

  8. Antoine Mercredi 29 janvier 2014 à 17 h 46 min - Reply

    Bien, mais légèrement prétentieux
    Encore une fois cela ne peut guère plaire à tous, bien que j’ai goût à vous lire Mr Thuly. Vos informations sont très intéressante.

    Cordialement

  9. Antoine Mercredi 29 janvier 2014 à 17 h 47 min - Reply

    Sont très intéressantes *

  10. GUIGUI Lundi 17 février 2014 à 14 h 42 min - Reply

    « Ps : pour le petit malin qui a jugé intéressant d’essayer de me pourrir la nuit suivant la publication de l’article sur midaho à coup d’attaques d’entités, je lui ferai juste savoir que ses bestioles sont d’un niveau lamentable et qu’elles ont été d’une facilité déconcertante à dézinguer. Si c’est juste pour me faire perdre 5 minutes autant faire autre chose de votre vie. merci  »

    On peut en savoir plus ? pourquoi faire cela

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Mardi 18 février 2014 à 11 h 42 min - Reply

      Tout a été dit, il n’est nul besoin d’en rajouter.
      Quant aux raisons, l’ésotérisme génère hélas un milieu qui a la fâcheuse tendance à régler ses désaccords en tentant d’écraser ceux qui ne partagent pas la même conviction. La magie échappe à toutes les règles de l’homme, certains se sentent donc tout puissants et croient pouvoir faire ce qu’ils veulent comme ils veulent sans jamais être inquiétés. C’est hélas une illusion assez persistante à laquelle nombre d’entre nous avons déjà été confrontés.

  11. Izyss Mardi 18 février 2014 à 18 h 47 min - Reply

    « Ps : pour le petit malin qui a jugé intéressant d’essayer de me pourrir la nuit suivant la publication de l’article sur midaho à coup d’attaques d’entités, je lui ferai juste savoir que ses bestioles sont d’un niveau lamentable et qu’elles ont été d’une facilité déconcertante à dézinguer. »

    Ah, là, ç’aurait été une occasion de tester au moins un des mots dudit livre, puisqu’il y en a pour « virer » les entités… C’aurait été bien de le faire, pour en avoir vraiment le coeur net, en toute objectivité et sans aucun préjugé.

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Mardi 18 février 2014 à 18 h 57 min - Reply

      A quoi bon perdre mon temps à utiliser des pseudos mots de pouvoir là où j’ai pu faire le travail moi même encore plus rapidement?

      • Izyss Mardi 18 février 2014 à 19 h 33 min - Reply

        Mais, comment pouvez-vous être sûr et certain que ce sont des « pseudos » mots de pouvoir si vous n’en avez testé aucun ?
        S’il faut « tester avant de croire », ne faudrait-il pas aussi « tester avant de rejeter » ?

Leave A Response »

Cliquez ici pour annuler la réponse.