Introduction aux Cercles Magiques

Arnaud THULY août 19, 2012 4
Introduction aux Cercles Magiques

Suite à un passionnant débat ouvert ces derniers jours sur le forum de l’alliance magique et qui concerne le cercle magique et son importance en magie, je me suis dit qu’il pouvait être intéressant d’écrire un article à ce sujet. D’autant plus que je ne vais pas beaucoup me fatiguer à l’écrire. En effet, à la base, j’avais écrit une dizaine de pages sur le sujet qui faisaient partie de la première mouture du livre « La Voie du Mage : Bien Débuter – Entraînement Préparatoires ». Ayant finalement décidé en cours de route de n’orienter le livre que vers l’aspect pratique pour mettre un peu de côté l’aspect théorique que je critique beaucoup dans la plupart des ouvrages, j’avais gardé ces textes de côté en me disant qu’ils resserviraient un jour. Mais n’ayant pas particulièrement l’intention d’écrire un ouvrage sur le sujet (encore qu’il y aurait vraiment matière) et ayant déjà pas mal d’autres projets d’écriture, je me dis que c’est peut-être le bon moment pour les partager (d’autant plus que là ça sera gratuit !)

J’en avais arrêté l’écriture en cours de route, je posterai donc assez rapidement les premiers « cercles » dont j’avais parlé, et je traiterai au fur et à mesure ceux qui restent (et vous allez voir que contrairement à une idée reçue, il y en a une sacrée quantité…)

Que d’encre a pu être versée au sujet du fameux « cercle magique » dont parlent pratiquement tous les ouvrages de sorcellerie moderne mais également la plupart des ouvrages de ces derniers siècles. On retrouve alors un peu toujours le même genre de techniques en indiquant bien qu’il est important de faire un cercle, mais en donnant rarement d’avantage d’explications ni sur son fonctionnement, ni sur ses principes, et encore moins sur ses applications. Rien d’étonnant à ce que bon nombre de praticiens « débutants », ne comprenant pas bien l’intérêt de faire un cercle, trouvent cela inutile et s’abstiennent d’en réaliser un. Nous allons le voir, c’est dommage (pour ne pas dire dommageable), mais non content de s’abstenir de réaliser un cercle, ils encouragent souvent les autres à suivre leur exemple.

En général c’est le moment où je m’énerve et je monte les bûchers (ceux ayant participé au débat précédemment mentionné comprendront la plaisanterie ;-) )

Pourtant, bien que le terme de « cercle magique » revienne en permanence dans les ouvrages, sur les forums et dans les diverses discussions menées par des « professionnels » qui revendiquent bien souvent un titre qu’ils ne méritent nullement (pardon, c’est encore mon côté acerbe qui ressort), on s’aperçoit très rapidement que ce terme désigne une multitude de pratiques aux formes vaguement similaires mais aux applications souvent totalement différentes : cercle de protection, cercle de condensation, cercle d’apparition, cercle d’évocation etc.

Inutile de dire donc que le terme de « cercle magique » comme vous le verrez fréquemment écrit de nos jours ne veut pas dire grand-chose, nous parlerons donc DES cercles magiques, et allons maintenant tenter de distinguer chaque variété pour vous aider à mieux comprendre le but de chacun et son intérêt dans votre future pratique. Vous allez vous apercevoir que certains de ces cercles ne sont que des facettes d’une seule et même pratique, et sont, d’une certaine manière, complémentaires. Ils peuvent être réalisés de manière simultanée, ou pas. J’aurai l’occasion de revenir en détail sur ce point important dans les prochains articles sur le sujet.

Il me parait également intéressant de noter que certains auteurs prêtent au cercle magique une vision principalement symbolique, dans laquelle le cercle et le praticien en son centre sont le reflet de ce qui se passe au niveau du macrocosme lors de la cérémonie magique. La comparaison avec le symbole du soleil (cercle doté d’un point central) est évidente, et son principe également.

Cette vision, bien que pertinente symboliquement, ne saurait pour autant se suffire à elle-même comme le font certains, elle ne peut être brandit comme une vérité unique sans que l’on ne puisse mettre en doute les véritables connaissances pratiques de l’auteur. Prudence aux adeptes du « tout symbolique », comme je le répète souvent, la loi de l’analogie sert trop souvent de prétexte à la paresse intellectuelle et pratique.

Je vous donne donc rendez-vous dès demain pour le descriptif du tout premier cercle…

4 commentaires »

  1. LLinares Benjamin Dimanche 19 août 2012 à 19 h 03 min - Reply

    Excellent travail :) je me langui de lire la suite :)

  2. Robin V Dimanche 19 août 2012 à 21 h 50 min - Reply

    Et bien on attends la suite alors ;)

  3. Nanou Lundi 20 août 2012 à 8 h 39 min - Reply

    Oui, oui, vivement demain :-)

  4. Nanou Jeudi 23 août 2012 à 1 h 19 min - Reply

    Finalement t’as pris quelques jours de congés :-) Passes le bonjour à ta Dame ^^

Leave A Response »

Cliquez ici pour annuler la réponse.