Entre écriture et sorties livresques…

Arnaud THULY octobre 20, 2012 0
Entre écriture et sorties livresques…

On me demande parfois ce qui m’a incité à sauter le pas pour me lancer dans l’aspect professionel de l’ésotérisme. Après avoir été gérant de boutique ésotérique et être passé formateur, me voilà désormais éditeur et auteur. Vaste programme…

A bien y réfléchir, je crois que ce qui m’a toujours le plus motivé est l’opportunité de faire quelque chose d’utile. J’entends, de véritablement utile, pas juste quelque chose qui va servir les desseins de quelques-uns pendant une courte période au détriment du reste du monde, comme c’est hélas trop souvent le cas de nos jours dans une société qui se perd dans les méandres du matérialisme et de l’impérialisme égocentriste. Mais bien quelque chose qui puisse servir, aider, ouvrir de nouvelles voies pour permettre à d’autres de reprendre ensuite le modeste flambeau qui aura été allumé et de le transformer ainsi en véritable feu de la saint jean.

L’opportunité qui m’est aujourd’hui donnée de promouvoir les travaux écrits par certains « inconnus » qui seront pour quelques-un j’en suis sûr, les grands auteurs du monde ésotérique de demain, est une chose formidable à mes yeux, car elle répond pleinement à cette idée de partage, de transmission et de petite flamme allumée pour essayer d’ouvrir la voie.

Mais moi qui pensais que ce serait moins fatiguant que de tenir une boutique, je me suis sacrément raté sur ce coup il faut bien l’avouer ^_^ !

On imagine assez peu tout ce que représente la sortie d’un livre de la réception du manuscrit jusqu’à la sortie en librairie, et on imagine encore moins le travail incroyable que cela implique ainsi que le nombre de personnes qui participent de manière plus ou moins importante à la bonne réussite de l’ouvrage. Ecrivain(s), graphiste(s), relecteur(s) et correcteur(s), dessinateur(s)/photographe(s), imprimeur, diffuseur et enfin libraire(s).
Et à l’éditeur de coordonner l’ensemble pour s’assurer que tout fonctionne correctement (voire à carrément exercer un ou plusieurs de ces métiers pré-cités en supplément).
Editer un ouvrage est donc un parcours du combattant…. alors en sortir 3 en même temps!

Bon, quand on a des équipes et plein de monde qui bosse dessus cela représente moins de problèmes, mais il faut bien l’avouer, pour une petite maison d’édition telle que la nôtre (qui plus est, ce sont nos « premiers » livres), sortir autant de livres à la fois fût éprouvant. Et les choses ne sont pas finies! Il faut encore maintenant courir après certains imprimeurs pour tenir les délais car tout le monde ne fait pas comme nous à finir à minuit-une heure du matin tous les jours pendant près de 2 mois pour s’assurer que tout soit bien terminé!

Mais le résultat en vaut la chandelle, quel plaisir que de tenir entre ses mains un « nouveau né », fruit de la réalisation conjointe d’un auteur et de toutes les personnes qui ont apporté leur pierre à l’édifice.

Et quel plaisir de recevoir de temps en temps un manuscrit qui sort véritablement du lot de ce que nous recevons généralement (et qui malheureusement pour la plupart ne correspondent pas à notre ligne éditoriale), et dont la lecture fait briller nos yeux tels des petites étoiles, en se disant « là j’en tiens un excellent! » (c’est ce qui vient encore de se passer il y a quelques jours de cela à peine!)

Ainsi, nous voilà maintenant dans l’attente de la réception des derniers ouvrages sortis des imprimeries pour expédier les préventes et pouvoir enfin se délasser un peu et souffler un grand coup pour décompresser de ces durs mois de labeur!

Heu… en fait non!

Non, parce que bourreau de travail que je suis (certains diront peut-être « masochiste »?), j’ai enfin repris l’écriture de mon deuxième livre qui avance plutôt bien et je commence à réfléchir au 3ème et à le mettre en forme dans ma tête. Bref non content d’être enfin tranquille au niveau de l’édition, me voilà replongé dans ce passionnant partage qu’est l’écriture.

Il n’y a pas à dire, j’adore ce(s) formidable métier que je fais!

ps: tout ca pour dire au final qu’après le 7 novembre je vais enfin avoir véritablement du temps libre pour reprendre l’écriture du blog, ce qui ne lui fera pas de mal car je commence à voir quelques toiles d’araignées se déposer dans les coins….

A très vite et bon week end à tous!

Leave A Response »