Bienvenue dans la bibliothèque….

Arnaud THULY août 7, 2012 4
Bienvenue dans la bibliothèque….

Aujourd’hui s’ouvre une nouvelle section sur ce blog (hou là là mais j’ai jamais autant écris que ces derniers temps moi! Ca fait du bien d’avoir une p’tite maison à soi où écrire tranquillement!).

Bref, je disais donc: aujourd’hui s’ouvre une nouvelle section sur ce blog, destinée à vous présenter mes différentes lectures du moment ou passées, qui m’ont marquées en bien ou en mal, afin de vous aider à choisir dans la multitude d’ouvrages ésotériques existant soit en français soit en anglais.

Il faut bien l’avouer, quand on débute (ou pas?) il est difficile de trouver des bons ouvrages, et on est bien souvent très déçu de ses diverses lectures, faute au « tout commercial » auquel nous assistons depuis plusieurs dizaines d’années maintenant. Et quand on pense que chaque année plusieurs centaines de nouveaux ouvrages viennent remplir un peu plus les étagères des diverses librairies, il y a rapidement de quoi sincèrement s’inquiéter pour les générations futures qui souhaiteront se lancer dans l’étude magique.

Alors bien sûr, du côté des Editions Alliance Magique nous avons l’intention d’essayer de tirer un peu le niveau vers le haut, mais pour l’instant vous l’avez compris, c’est un peu désertifié côté choix, et même si les choses avancent pas à pas, cela prend du temps.
Par ailleurs, nous ne sommes fort heureusement pas les seuls à nous battre pour publier des choses de qualité, d’autres maisons d’éditions et auteurs poursuivant un but similaire au notre. En conséquence, cette nouvelle section visera à parler aussi de ces maisons et de ces auteurs qui, parfois méconnus (ou carrément inconnus) contribuent pourtant par leurs écris à l’avancée de notre milieu.
Les grandes maisons ne seront pas ignorées pour autant, pas plus que les ouvrages anciens bien entendu, car certains livres, à défaut d’être des chefs-d’oeuvres, n’en sont pas moins des ouvrages à lire.

A contrario, je prendrai aussi un grand (et malin?) plaisir à jeter sur la place publique les livres que je considère comme étant des hontes et ne méritant pas de figurer dans une bibliothèque sérieuse (et Dieu sait si ils sont nombreux… fort heureusement ma bibliothèque en compte peu donc il n’y aura pas trop de critiques en ce sens).

Bref je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour la toute première critique de livre…

A très vite!

4 commentaires »

  1. Alchmea Mardi 7 août 2012 à 13 h 40 min - Reply

    Ahhh en tant que bibliothécaire je ne peux que approuver cette nouvelle section, moi-même cela fait déjà longtemps que je chronique certaines de mes lectures, j’ai hâte de lire les tiennes !

  2. LLinares Benjamin Mardi 7 août 2012 à 16 h 19 min - Reply

    heyhey allumons les buchers XD
    Fahrenheit 451 heyheyeheye

  3. Opris Corvicus Vendredi 10 août 2012 à 4 h 10 min - Reply

    C’est l’une des plus belle caractéristique de notre civilisation : celle d’archiver tout le savoir!

    Ce qu’il y as de plus dur dans « les sciences occultes » : C’est surtout le fait qu’elles ne sont plus tout à fait occultes et que plusieurs y plongent en disant tous les mêmes choses qui depuis très longtemps déjà sont écrites d’une différente façon. Alors au final tous s’obstinent pour des idées de surface.

    Il y as des ouvrage qui ouvre l’esprit du lecteur vers des chemin de réflexion qui n’ont peut-être pas encore connu leur apogée.

    La largeur d’esprit est un prérequis lorsque l’on cherche!

    Bon travail!

    • Arnaud THULY Vendredi 10 août 2012 à 17 h 26 min - Reply

      Toutes les civilisations, même les plus anciennes, ont cherché à répertorier et à archiver le savoir. La bibliothèque d’alexandrie en est l’exemple le plus connu et probablement l’un des plus fameux, mais c’est très loin d’être l’unique cas, chaque époque ayant connu ce genre de rassemblement culturel issu des 4 coins du monde.
      Cependant, je pense que l’énorme différence qui existait à l’époque résultait d’une forme de recherche qualitative plus qu’uniquement quantitative comme c’est hélas le cas aujourd’hui. On publie tout, un peu n’importe comment et le plus souvent uniquement pour le business, afin de venir éponger les « dettes » parfois substantielles qui résultent des invendus des ouvrages précédents malgré tout payés par les diffuseurs (c’est une petite forme d’entourloupe qui pousse à la surproduction littéraire).

      En ésotérisme le cas est frappant, mais c’est vrai également dans la littérature plus classique, et tout cela est dommage, non pas tant par le fait que « trop » d’ouvrages soient publiés, mais parceque comme tu le soulignes très bien, les ouvrages qui sont novateurs et mériteraient d’être mis en avant sont trop souvent noyés face à la multitudes de « navets » qui polluent hélas les étagères de bien des librairies.
      Mais cela fait vendre, alors on continue ainsi. Et puis finalement, la littérature moderne n’est que le reflet de ce qui se passe dans l’audiovisuel, avec une volonté avouée d’abrutir le spectateur au point où il en devient incapable de réfléchir réellement par lui-même et devient finalement un mouton incapable de s’écarter du troupeau.

      Le but de la section sera donc d’essayer de sortir un peu des sentiers battus pour permettre la découverte de ces ouvrages qui hélas ne sont pas toujours mis en avant dans les librairies (à tort) et ainsi permettre, je l’espère, de faire un peu bouger les choses en tapant un grand coup dans la fourmilière.

Leave A Response »

Current day month ye@r *