Ambre Jaune (ou Succin, ou Karabé)

Arnaud THULY novembre 13, 2014 4
Ambre Jaune (ou Succin, ou Karabé)

Cet article fait partie du projet Journal des Usages & des Propriétés des outils en magie

ambreCette résine fossilisée vieille de 1 à 65 millions d’années environ, provient des anciennes forêts de conifères qui occupaient notamment l’Europe durant le Paléocène et l’Eocène. Surnommée l’Or du Nord, cette résine dont on trouve des gisements un peu partout dans le monde provient aujourd’hui essentiellement des pourtours de la Baltique, qui est la principale zone de production mondial. De couleur jaune paille allant jusqu’au orange presque rouge, l’ambre, lorsqu’il brûle, dégage une odeur résineuse, chaude, profonde et sombre, avec presque une odeur de roussi, ce qui la rend aisément reconnaissable en comparaison du copal ou des résines de pin modernes.

Profondément Solaire par essence, les grecs et les égyptiens y voyaient l’incarnation de l’Astre du Soleil, et l’employaient notamment pour favoriser l’attraction spirituelle et divine. L’ambre apportera par ailleurs la puissance et la force nécessaires dans un rituel de pouvoir. De par sa nature solaire, c’est également le symbole par excellence de la virilité, on l’utilisera donc dans les rituels en rapport avec la sexualité (masculine). Il peut également agir pour chasser les entités vampiriques accrochées à l’aura, et représentera une bonne alternative au camphre ou au benjoin par exemple.
Enfin, l’ambre semble avoir des propriétés permettant d’accélérer le processus de guérison et pourra être employé dans ce type de rituels. Il fut longtemps utilisé comme fumigations dans les hopitaux et dans les temples qui accueillaient alors les malades, et fut utilisé pour combattre les épidémies de peste, notamment au moyen-âge.

 ATTENTION : L’ambre est parfois confondu avec le copal, qui est également une résine solide, mais plus récente (moins d’un million d’années), qui n’a ainsi pas eu le temps de se fossiliser, et qui ne provient pas des mêmes arbres. Les effets de ce dernier se rapprochent de ceux de l’ambre sans pour autant pouvoir y ressembler en tous points.

 

 (Magasins, Boutiques en ligne, blogs, sites internets: ce texte est protégé et est la propriété exclusive de portail-esoterique.com & d’Arnaud Thuly.
Vous êtes autorisés à le réutiliser partiellement ou en totalité à l’unique condition d’en préciser l’origine et l’auteur)

PS: tous les textes de ce projet sont les anciens descriptifs des produits que nous vendions il y a quelques années sur notre boutique ésotérique en ligne l’Alliance Magique. Ils sont remis gratuitement à disposition du public en l’état et ne sont donc pas exhaustifs.

4 commentaires »

  1. Oriane Jeudi 13 novembre 2014 à 11 h 25 min - Reply

    hello, le copal en fait peut également être aussi vieux que de l’ambre mais provient d’autres coniferes. il y a certains copals precieux qui coutent aussi cher que l’ambre. il est difficile d’authentifier de l’ambre mais sachez néanmoins que l’ambre est fluorescent à la lumière noire.

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Jeudi 13 novembre 2014 à 16 h 45 min - Reply

      Bonjour Oriane,
      En fait non, c’est une erreur que commettent beaucoup de gens en pensant que copal et ambre viennent d’arbres différents (le second viendrait des gymnospermes et le premier des angiospermes). C’est premièrement une erreur car il n’existe pas qu’une seule variété d’arbre produisant de l’ambre, et parmi les variétés qui en produisent, certains sont des angiospermes (je pense notamment aux variétés d’ambre de sumatra et du mexique par exemple).
      La SEULE différence existant réellement entre ambre et copal vient de la fossilisation de la résine, c’est à dire la transformation chimique issue du temps. Toutes les résines séchées mais non fossilisées peuvent être appelées copal, même celles ayant à peine quelques jours. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le copal est surnommé « l’ambre jeune », car il est toujours beaucoup plus récent, n’ayant pas eu la possibilité d’avoir assez de temps pour se fossiliser. Quant aux méthodes pour le reconnaître, à l’oeil nu ce n’est pas simple car les couleurs varient sur un large spectre, mais avec certains outils de gemmologie qui ne sont pas très connus du grand public, l’identification ne pose aucune difficulté.

      Pour le tarif du copal, certaines variétés contenant notamment des inclusions d’insectes peuvent effectivement valoir très cher, mais comme dit, le copal est généralement une résine jeune, de moins de 200000 ans, et ne vaut bien souvent pas plus de quelques euros au kg.

  2. Priver Samedi 29 novembre 2014 à 16 h 46 min - Reply

    je cherche ou je pourrai avoire du succin ROUGE JAUNE ?

    • Arnaud THULY
      Arnaud THULY Lundi 1 décembre 2014 à 9 h 17 min - Reply

      Bonjour,
      Par succin rouge, vous voulez dire ambre rouge? Si oui, cette variété rare se trouve principalement en république dominicaine et en indonésie. Mais l’une comme l’autre ne sont guère aisées à trouver en france. Essayez peut-être les sites de vente étranger.
      Cordialement

Leave A Response »