Aloès du Cap (ou Aloès d’Afrique)

Arnaud THULY novembre 11, 2014 0
Aloès du Cap (ou Aloès d’Afrique)

Cet article fait partie du projet Journal des Usages & des Propriétés des outils en magie

aloès du capCette résine de couleur marron foncée provient du suc de l’Aloe Ferox, une variété d’aloès poussant dans les terres arides de l’Afrique du Sud, dont les feuilles exsudent un liquide jaunâtre qui s’épaissit et noircit en séchant. Son odeur une fois brûlée est forte et amère, presque désagréable et quelque peu persistante.

Bien que peu utilisée en occident avant le début du 21ème siècle où on connait davantage le suc de sa cousine, l’Aloe Vera ou encore le bois d’Aloès (Aquilaria Malaccensis ou Agallocha) elle a été très utilisée en magie africaine, notamment par les féticheurs du sud de l’Afrique qui l’employaient pour repousser les esprits maléfiques et dans le cadre des désenvoûtements et des exorcismes. C’est à cet usage qu’elle est en effet la plus efficace. Pour maximiser son effet, il est conseillé de la mélanger à d’autres encens de même nature comme l’Asa Foetida ou le Galbanum par exemple, ce qui en renforce les effets.

ATTENTION : L’Aloès du Cap est souvent confondu avec ce que l’on appelle le Bois d’Aloès qui provient de l’Aquilaria Malaccensis ou de l’Aquilaria Agallocha, un arbre qui n’a strictement rien à voir, utilisé dans les encens cérémoniaux asiatiques,  à l’odeur fruitée et suave, et dont le prix peut atteindre plusieurs dizaines d’euros du gramme!

 (Magasins, Boutiques en ligne, blogs, sites internets: ce texte est protégé et est la propriété exclusive de portail-esoterique.com & d’Arnaud Thuly.
Vous êtes autorisés à le réutiliser partiellement ou en totalité à l’unique condition d’en préciser l’origine et l’auteur)

PS: tous les textes de ce projet sont les anciens descriptifs des produits que nous vendions il y a quelques années sur notre boutique ésotérique en ligne l’Alliance Magique. Ils sont remis gratuitement à disposition du public en l’état et ne sont donc pas exhaustifs.

 

Leave A Response »